Vous re­pren­drez biendes bou­lettes ?

Ani­ma­tion. « L’Ile des Miam- ni­maux » , suite du film « Tem­pête de bou­lettes géantes » , qui sort de­main sur les écrans, s’avère en­core plus dé­li­rant que le pre­mier vo­let.

Le Parisien (Paris) - - Loisirsetspectacles - RE­NAUD BA­RONIAN

de Co­dy Ca­me­ron et Kris Pearn, avec les voix ( en VF) de Jo­na­than Lam­bert, Pau­line Le­fèvre, Cy­ril Li­gnac. Du­rée : 1 h 35. Dès 6 ans. Sor­tie de­main om­plè­te­ment dingue ! C’est ce genre de ré­flexion qui ven a i t à l ’ e s p r i t d e s 650 000 spec­ta­teurs ar­bo­rant un sou­rire grand large à la sor­tie des séances de « Tem­pête de bou­lettes géantes » en 2009. Un film d’ani­ma­tion qui contait com­ment la ma­chine in­fer­nale de Flint, un in­ven­teur fou, mo­di­fiait le cli­mat d’une pe­tite île et fai­sait tom­ber tor­nades de spa­ghet­tis, ava­lanches de bon­bons et orages de bou­lettes sur la tête de ses ha­bi­tants.

Com­plè­te­ment dingue : l’ex­pres­sion s’ap­plique plus que ja­mais à la

Csuite, « l’Ile des Miam- ni­maux » , qui sort de­main. Cette fois, Flint et sa Ma­dame Mé­téo de fian­cée vont avoir fort à faire avec un autre gé­nie ma­chia­vé­lique de l’in­ven­tion qui veut ré­cu­pé­rer de nou­velles mu­ta­tions gé­né­tiques dues à d’autres dys­fonc­tion­ne­ments de la ma­chine de notre hé­ros. Car sur l’île, vé­gé­taux, ani­maux et nour­ri­ture se sont cu­rieu­se­ment mixés en d’étranges hy­brides : des fla- mangues, mé­lange du fla­mand rose et de la mangue, che­da­rai­gnées ou en­core hip­po- pa­tates…

Le film at­teint un tel ni­veau de dé­lire qu’entre deux rires il faut se pin­cer pour y croire. « Pour­quoi suisje en train de dis­cu­ter avec un cor­ni­chon? » se de­mande ain­si un per­son­nage : tout est dit ou presque. « L’Ile des Miam- ni­maux » est clai­re­ment an­cré dans le co­mique zin- zin. Alors on craque sur une fraise qui res­semble à un bébé et sur un cha­ma­low qui fait les yeux doux, on rit de­vant une ba­nane qui se met à cou­rir comme une ga­zelle, ou on tremble face à un gi­gan­tesque chee­se­bur­ger qui crache du fro­mage lors­qu’il est éner­vé ! Le tout avec une splen­dide ani­ma­tion qui fait la part belle à une vé­gé­ta­tion luxu­riante et à une faune haute en cou­leur.

Prin­ci­paux res­pon­sables de cette hys­té­rie ani­mée, les réa­li­sa­teurs Co­dy Ca­me­ron, 42 ans, et Kris Pearn, 38 ans. Ces deux vieux rou­tiers étaient jusque- là ré­pu­tés pour leurs tra­vaux sur les sto­ry- boards, les dessins pré­pa­ra­toires des films. Pour leur pre­mière réa­li­sa­tion com­mune, ils se sont lâ­chés.

Alors que le pre­mier opus était adap­té d’un livre pour en­fants, ils ont fait dé­ve­lop­per une his­toire ori­gi­nale pour « l’Ile des Miam- ni­maux » . « On est par­tis dès l’ori­gine sur l’idée d’une his­toire avec des monstres ri­go­los, des at­taques ter­ri­fiantes — mais drôles en réa­li­té —, à la ma­nière d’un film ca­tas­trophe qui par­ti­rait en vrille » , se sou­vient Co­dy Ca­me­ron. « Mais in­ven­ter des créa­tures, même ani­mées, c’est quand même un énorme bou­lot, ren-

On a dé­ci­dé qu’il fal­lait sans cesse tra­vailler en ri­go­lant…”

Kris Pearn, l’un des réa­li­sa­teurs

ché­rit Kris Pearn. Alors, on a dé­ci­dé que, jus­qu’au bout, nous de­vions être fun, qu’il fal­lait sans cesse tra­vailler en ri­go­lant… » Les deux ci­néastes ont même ex­pli­qué que du­rant la mise au point du scé­na­rio et des per­son­nages, « tous les membres de l’équipe, du di­rec­teur ar­tis­tique à la se­cré­taire de pro­duc­tion, pou­vaient faire part de leurs idées les plus gi­vrées. On leur di­sait : ra­con­tez des blagues, amu­sez- vous non- stop, dé­li­rez tant que vous pou­vez, et nous, on se charge de ré­cu­pé­rer des choses pour le scé­na­rio! » A l’ar­ri­vée, on a en­vie de leur dire que l’on re­pren­dra bien du rab de ces ex­cel­lentes bou­lettes géantes, et même d’un troi­sième ser­vice s’ils se dé­ci­daient à se lan­cer dans une nou­velle suite.

( Prod

Flint ( avec les che­veux ébou­rif­fés) et ses amis s’em­barquent dans une nou­velle aven­ture sur « l’Ile des Miam- ni­maux » où ils au­ront af­faire à des fla- mangues, des che­dar- ai­gnées ou en­core des hip­po- pa­tates.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.