« La­vie d’ une gueu­le­cas­sée »

Le Parisien (Paris) - - Loisirsetspectacles -

Hil­de­garde, 14ans, Mons- en- Ba­roeul( 59) a Chambre des of­fi­ciers » ra­conte l ’ h i s t o i r e d’Adrien, qui, dé­but 1914, est dé­fi­gu­ré par un éclat d’obus. Il a per­du sa mâ­choire et une par­tie de son nez et est em­me­né à l’hô­pi­tal du Valde- Grâce. Il va alors ra­con­ter sa vie pas­sée à l’hô­pi­tal. Au dé­but, il ne sait pas trop ce qu’il a, tous les mi­roirs ont été en­le­vés. Et puis un jour, en ou­vrant une fe­nêtre, il voit son re­flet dans la vitre et constate qu’il est un de ceux que l’on a ap­pe­lé les gueules cas­sées. Il se fait deux amis dont un pi­lote brû­lé au vi­sage. Comme je tra­vaillais au col­lège sur les gueules cas­sées, ce livre m’a beau­coup ap­pris. C’est une belle his­toire, même si les évé­ne­ments sont dra­ma­tiques. » « La Chambre des of­fi­ciers » , de Marc Du­gain. Po­cket, 5,20 €.

« L

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.