Un­han­di­cap mal­con­nu

Le Parisien (Paris) - - Lerendez- Vous - F. D.

au­tisme est ré­per­to­rié comme un han­di­cap de­puis 1996. Et pour­tant, se­lon un son­dage ex­clu­sif réa­li­sé par l’Ifop pour SOS Au­tisme en France, 54 % des Fran­çais pensent que les au­tistes « ne sont pas por­teurs d’un han­di­cap men­tal » . Et si les au­tistes ins­pirent de la sym­pa­thieà 44 % des son­dés, 31 % res­sentent de l’in­com­pré­hen­sion et 15 % de la pi­tié… L’image que les Fran­çais ont de l’autiste est éga­le­ment très par­ta­gée : 53 % ima­ginent « une per­sonne très calme avec les yeux dans le vague » et 26 % « quel­qu’un de très agi­té et plu­tôt violent » . Ef­fet du film « Rain Man » en­fin, 59 % les croient « plus in­tel­ligent que la moyenne » . La main sur le coeur, 95 % des son­dés ré­pondent qu’ils ne ver­raient pas d’in­con­vé­nient à ce que leurs en­fants cô­toient des en­fants au­tistes… Mais 40 % des gens n’ont ja­mais ren­con­tré d’autiste dans leur vie… et la pré­va­lence du trouble en France est très sou­ses­ti­mée : une per­sonne sur trois ré­pond « 30 000 » ou « en­vi­ron 100 000 » . Seuls 7 % des Fran­çais savent qu’ils sont en­vi­ron 600 000. Quand à la mi­nistre en charge du Han­di­cap, Ma­rie- Ar­lette Car­lot­ti, il n’y a que 3 % des Fran­çais qui sont ca­pables de ci­ter spon­ta­né­ment son nom.

L’

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.