Un­thril­lerà mou­rir­de­rire

Aus­si­sur­le­sé­crans. « Ame­ri­canB­luff » , em­me­né­parB­rad­leyCoo­per, pa­ro­die les­co­des­du­film­noi­rens’ins­pi­rantd’une his­toi­re­vraie­de­san­nées1970. Ju­bi­la­toire.

Le Parisien (Paris) - - Les Sortiesaucinéma - ALAIN GRAS­SET

de Da­vid O’Rus­sell avec Ch­ris­tian Bale, Amy Adams, Brad­ley Coo­per, Jen­ni­fer La­wrence, Je­re­my Ren­nier… Du­rée : 2 h 17. es Rois du dé­sert » , « Figh­ter » et « Hap­pi­ness The­ra­py » , c’est lui. Le réa­li­sa­teur Da­vid O’Rus­sell, 55 ans, est dé­sor­mais l’un des ci­néastes in­con­tour­nables d’Hol­ly­wood. Son « Ame­ri­can Bluff » , sur les écrans au­jourd’hui en France et en course pour les Os­cars avec 10 no­mi­na­tions, a dé­jà rap­por­té la ba­ga­telle de 133 M$, alors que son bud­get de pro­duc­tion s’élève à 40 M$. Très peu pour les normes hol­ly­woo­diennes et sur­tout pour un film qui af­fiche des stars comme Ch­ris­tian Bale, Brad­ley Coo­per, Je­re­my Ren­ner, Jen­ni­fer La­wrence, Amy Adams. Et un cer­tain Ro­bert DeNi­ro. Tout ce beau monde réuni pour un thril­ler bien fi­ce­lé, hom­mage aux an­nées 1970, avec tubes de l’époque, lou­foque et ju­bi­la­toire.

« Ame­ri­can Bluff » ra­conte les ma-

« Lgouilles et ar­naques d’un pe­tit es­croc et de sa maî­tresse, Ir­ving et Syd­ney ( Ch­ris­tian Bale et AmyA­dams), for­cés de faire équipe avec un agent du FBI en mal de re­con­nais­sance ( Brad­ley Coo­per) pour cor­rompre un po­li­ti­cien en pleine as­cen­sion ( Je­re­my Ren­ner). nVé­ri­table Cette in­trigue est l’oc­ca­sion pour Da­vid O’Rus­sell de s’amu­ser et de pa­ro­dier les codes du thril­ler à coups de sé­quences où ses per­son­nages sont trai­tés sé­rieu­se­ment mal­gré leurs looks im­pro­bables. Cô­té ca­pil­la­ri­té, c’est un vé­ri­table fes­ti­val. Ab­so­lu­ment ir­ré­sis­tibles : la to­tale per­ruque de Ch­ris­tian Bale, la per­ma­nente de Jen­ni­fer La­wrence et les jo­lies fri­settes de Brad­ley Coo­per. Sans comp­ter une Amy Adams sexy en diable… « Je suis mo­ti­vé par l’amour que je porte à ces per­son­nages, dit Da­vid O’Rus­sell, de pas­sage à Pa­ris. Et je veux être à la hau­teur de mes ac­teurs pour leur of­frir les meilleurs rôles pos­sible. » Et on

fes­ti­val ca­pil­laire

le croit : Jen­ni­fer La­wrence, qui a rem­por­té l’Os­car de la meilleure ac­trice l’an der­nier pour son rôle dans « Hap­pi­ness The­ra­py » , y est épa­tante, bien que n’ayant pas le rôle prin­ci­pal, et est nom­mée comme meilleur se­cond rôle fé­mi­nin. Quant à AmyA­dams, la voi­là en lice pour l’Os­car de la meilleure ac­trice. Tout com­meCh­ris­tian Bale au titre de meilleur ac­teur et Brad­ley Coo­per à ce­lui de meilleur se­cond rôle mas­cu­lin. Cette belle équipe mé­ri­te­rait la consé­cra­tion, le 2 mars à Los An­geles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.