Une­plate- for­me­pour té­moi­gner

Le Parisien (Paris) - - Télévision Etmédias - CA­RINE DI­DIER

« Bon­jour, j’ai su­bi des vio­lences conju­gales du­rant cinq longues an­nées. J’ai dé­ci­dé de por­ter plainte le jour ou j’ai réa­li­sé qu’il fi­ni­rait par me tuer. » Comme Anne, plus d’une cen­taine d’ano­nymes ont dé­jà té­moi­gné, de­puis le 30 jan­vier, sur la plate- forme lan­cée par France Té­lé­vi­sions sur Internet ( www. fran­cetv. fr/ vio­len­ces­con­ju­gales) pour ac­com­pa­gner les pro­grammes de France 2 dé­diés à cette tra­gé­die du quo­ti­dien. Et ce n’est qu’un dé­but. Ob­jec­tif : per­mettre aux vic­times de sor­tir de l’iso­le­ment en li­bé­rant la pa­role et fa­vo­ri­ser une prise de conscience. « Il s’agit d’un es­pace d’ex­pres­sion sé­cu­ri­sé et sé­cu­ri­sant, pré­cise An­to­nio Gri­go­li­ni, de France Té­lé­vi­sions Editions nu­mé­riques. Avant sa pu­bli­ca­tion, chaque té­moi­gnage est va­li­dé par un jour­na­liste qui éli­mine les élé­ments pou­vant fa­ci­li­ter l’iden­ti­fi­ca­tion de la vic­time. » Le site pro­pose aus­si des in­for­ma­tions utiles ( dont le 39.19, le nu­mé­ro gra­tuit de Vio­lences Femmes in­fo) pour trou­ver une écoute, une aide ain­si qu’un au­to­test pour mieux cer­ner les vio­lences su­bies ( phy­siques, psy­cho­lo­giques, éco­no­miques…). L’an der­nier, 1 100 té­moi­gnages avaient été pu­bliés sur la pre­mière plate- forme créée au­tour du viol entre le 19 no­vembre 2012 et le 11 mars 2013, date à la­quelle France Té­lé­vi­sions avait pas­sé le relais au Col­lec­tif fé­mi­niste contre le viol. Cette fois, le groupe pu­blic tra­vaille­ra avec la Fé­dé­ra­tion na­tio­nale So­li­da­ri­té femmes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.