Ca­mionne rime pa­sa­vec Fer­ra­ri

Le Parisien (Paris) - - Le Journal de Paris - F. C

C’est fou comme cer­tains conduc­teurs ne sont pas à leur place. J’en ai croi­sé un beau spé­ci­men hier ma­tin. Sur le che­min quo­ti­dien du bu­reau entre Sei­neet- Marne et Seine- Saint- De­nis, je re­trouve, comme tout au­to­mo­bi­liste ban­lieu­sard qui se res­pecte, mon lot de ren­dez- vous ha­bi­tuels : ra­len­tis­se­ments, ra­dars, car­re­fours dé­li­cats… Sans sur­prise, au même en­droit. Mais un usa­ger de la route pas comme les autres va bien­tôt rompre la mo­no­to­nie de ce tra­jet. Alors que je né­go­cie l’en­trée tou­jours casse- tête du rond- point si­tué à la sor­tie de Meaux sur la Na­tio­nale 3, je me re­trouve coin­cé par un ca­mion de chan­tier à l’as­pect peu com­mode. Pas de pro­blème, je ne fais pas le poids. Mieux vaut plier. Je laisse donc le mas­to­donte me griller la po­li­tesse. Mais le rou­tier n’a pas dit son der­nier mot. Re­ve­nu sur deux voies, se croyant au vo­lant d’une Fer­ra­ri, le Fan­gio sur­vi­ta­mi­né se met à dou­bler un autre ca­mion, me bar­rant le pas­sage. Après avoir for­cé sur quelques cen­taines de mètres il se ra­bat en­fin d’un brusque coup de vo­lant. En­fin, je vais pou­voir m’éva­der. Las, un bou­chon se forme de­vant nous et le fu­rieux ca­mion­neur me re­double sur la droite avant de faire ru­gir son mo­teur et de ten­ter une nou­velle échap­pée… Cette fois- ci, le gros bras a pré­su­mé de ses forces. Sa Fer­ra­ri n’en est pas une. Il doit frei­ner. Je peux en­fin lui échap­per.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.