Les can­di­dats à la mai­rie de Pa­ris di­vi­sés

Le Parisien (Paris) - - Le Fait Du Jour - M.- A. G. ET C. H.

La ca­pi­tale compte en­vi­ron 18 000 li­cences de taxi. Un lob­by puis­sant qui oblige les can­di­dats à la mai­rie de Pa­ris à faire preuve de pru­dence quand il s’agit de com­men­ter toute ini­tia­tive qui pour­rait leur faire de l’ombre. Na­tha­lie Kos­cius­ko- Mo­ri­zet, la pré­ten­dante UMP, consi­dère ain­si que « tout ce qui peut fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment du co­voi­tu­rage et de l’au­to- par­tage doit être en­cou­ra­gé » . Avant de pré­ci­ser : « Ce­la dit, il faut vé­ri­fier que der­rière […] ne se cache pas du tra­vail dis­si­mu­lé. » Prio­ri­té de l’an­cienne mi­nistre de Sar­ko­zy : « Ai­der les taxis à mieux rou­ler » , en leur ré­ser­vant une voie sur les au­to­routes me­nant à la ca­pi­tale et en dé­ve­lop­pant les cap­teurs sous chaus­sée qui ca­den­ce­raient les feux et leur don­ne­raient la prio­ri­té aux car­re­fours. « En pa­ral­lèle, il fau­dra aus­si aug­men­ter le nombre de li­cences » , ajoute- t- elle. Sa ri­vale so­cia­liste, Anne Hi­dal­go, pense aus­si qu’il est « vain de vou­loir lut­ter contre les nou­veaux usages d’In­ter­net, le dé­ve­lop­pe­ment du paie­ment dé­ma­té­ria­li­sé ou le co­voi­tu­rage » . « Face à ces nou­velles formes de concur­rence, il faut donc en­cou­ra­ger les taxis à se mo­der­ni­ser et à amé­lio­rer leur qua­li­té de ser­vice » , in­dique Jean- Louis Mis­si­ka, son co­di­rec­teur de la cam­pagne. Si elle est élue, Anne Hi­dal­go compte in­ci­ter les ar­ti­sans « à s’équi­per d’ou­tils nu­mé­riques per­for­mants et in­no­vants » . « Elle sou­haite aus­si les ai­der, par des sub­ven­tions à l’achat, à pas­ser au vé­hi­cule élec­trique » , pré­cise son co­di­rec­teur de cam­pagne. Pour le can­di­dat FN Wal­le­rand de Saint- Just, pas ques­tion de tou­cher au mo­no­pole des taxis. Ce der­nier juge néan­moins que la flotte pa­ri­sienne est sous- di­men­sion­née. Il sou­haite aus­si créer un « ser­vice pu­blic du taxi » . Le prix de la course se­rait bas et les chauf­feurs bé­né­fi­cie­raient de ré­duc­tions sur l’es­sence grâce à des aides « gou­ver­ne­men­tales ou mu­ni­ci­pales » . Christophe Na­j­dovs­ki, le can­di­dat vert, plaide, lui, pour que « l’Etat lé­gi­fère pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de concur­rence dé­loyale entre les taxis qui paient très cher leur li­cence et les VTC qui n’en paient pas » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.