Pé­do­phi­lie: le Va­ti­can mis en cause parl’ ONU

Le Parisien (Paris) - - Politique -

Le Co­mi­té des droits de l’en­fant des Na­tions unies a sé­vè­re­ment cri­ti­qué dans un rap­port la po­li­tique du Va­ti­can face aux abus sexuels sur des en­fants com­mis par des membres du cler­gé. Il exige que tout re­li­gieux pé­do­phile soit dé­fé­ré de­vant la jus­tice. C’est la pre­mière fois que le Va­ti­can — Etat re­pré­sen­té à l’ONU — se re­trouve ain­si mis en cause par un or­gane des Na­tions unies qui fait au­to­ri­té dans son do­maine.

Ces re­com­man­da­tions n’ont ce­pen­dant pas un ca­rac­tère obli­ga­toire. Ce co­mi­té, qui siège à Ge­nève ( Suisse), est com­po­sé de 18 ex­perts in­dé­pen­dants des droits de l’homme. Il veille no­tam­ment au res­pect de la Con­ven­tion des droits de l’en­fant mise en oeuvre en 1989.

Hier, le Saint- Siège a « pris acte » de ces vifs re­proches. Mais il ac­cu­sé l’ONU de « dé­for­mer » les faits. « On di­rait qua­si­ment que le rap­port était pré­pa­ré à l’avance, avant la ren­contre avec la dé­lé­ga­tion du SaintSiège » , s’est in­sur­gé Mgr Sil­va­no To­ma­si, ob­ser­va­teur près de l’ONU à Ge­nève, dans une in­ter­view à Ra­dio Va­ti­can.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.