L’apé­ri­tif qui fâche le Par­ti de gauche

Le Parisien (Paris) - - Politique -

Mau­rice Mel­liet, pres­sen­ti pour conduire la liste Front de gauche à l’élec­tion mu­ni­ci­pale de Pé­ri­gueux ( Dor­dogne), a été désa­voué par son par­ti. Son tort ? Avoir pris un verre avec l’ex- maire UMP de la ville Yves Gué­na, 91 ans. « C’est une chose d’avoir des ami­tiés an­ciennes, c’est autre chose d’al­ler se mon­trer tran­quille­ment en train de prendre l’apé­ro dans le lo­cal du can­di­dat de droite » , jus­ti­fie la co­pré­si­dente du Par­ti de gauche, Mar­tine Billard. De son cô­té, Mau­rice Mel­liet as­sume. « M. Gué­na, je le connais de­puis trente ans. On n’a pas les mêmes idées po­li­tiques, mais on a les mêmes va­leurs. » Ecoeu­ré mais pas abat­tu, le can­di­dat en­vi­sage de main­te­nir sa liste sans l’éti­quette du par­ti.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.