Un car­go se brise sur la digue

Le Parisien (Paris) - - Société - AN­GLET ( PY­RÉ­NÉES- AT­LAN­TIQUES) De notre correspondant MARC DUFRÈCHE

Les vagues de 4 m viennent frap­per les restes du car­go es­pa­gnol « Lu­no » cou­pé en deux sur la digue sud d’An­glet ( Py­ré­néesAt­lan­tiques). Une ca­tas­trophe de plus dans ce Pays basque qui, de­puis trois se­maines, voit se suc­cé­der fortes pré­ci­pi­ta­tions, inon­da­tions, grandes ma­rées et vagues géantes qui cassent le lit­to­ral. Les bords de plage sont dé­vas­tés, la mer gagne du ter­rain. « Ça nous in­quiète, ra­conte JeanPierre, re­trai­té. Cette an­née, on bat tous les re­cords. » Le car­go s’est échoué vers 10 h 30. Après quelques mi­nutes, il s’est bri­sé en deux, l’avant du ba­teau s’échouant près du sable, l’ar­rière res­tant coin­cé au bout de la digue. Seuls ses ré­ser­voirs étaient pleins. « Il contient 100 t de ga­zole, in­dique le maire, Jean Es­pi­lon­do. Il n’y a pas de risque de pol­lu­tion ma­jeur, c’est un car­bu­rant lé­ger qui de­vrait vite se dis­si­per » , es­père- t- il. Se­lon la mai­rie, les deux tiers du car­bu­rant se trouvent dans des ré­ser­voirs ap­pa­rem­ment in­tacts dans la moi­tié avant du ba­teau. Le pre­mier ni­veau du plan de lutte contre les pol­lu­tions ma­ri­times ( plan Pol­mar) a été dé­clen­ché. Reste l’épave. « On ne sait pas si on va la dé­cou­per sur place ou la cou­ler au large, in­dique Jean Es­pi­lon­do. Le pré­fet ma­ri­time nous en­voie des moyens de Brest. » Les plages res­te­ront fer­mées. La mé­téo de­vrait se dé­té­rio­rer dans les jours à ve­nir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.