Vincent avait pris de la dis­tance avec son mi­lieu d’ori­gine après une agres­sion in­fli­gée par un prêtre”

Le Parisien (Paris) - - Société -

Fran­çois Lam­bert, ne­veu de Vincent que le CHU de Reims a dé­ci­dé d’in­ter­rompre les trai­te­ments. L’épouse de Vincent a dû être en­ten­due par la po­lice, alors qu’elle a tou­jours été aux cô­tés de son ma­ri de­puis cinq ans dans cette épreuve. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.