« On m’in­sulte juste parce que je suis roux »

Mat­teo, dans un mor­ceau de rap qu’il a com­po­sé et in­ter­pré­té

Le Parisien (Paris) - - Faits Divers - S. P.

Après la mort de son fils, Vir­gi­nie Bru­no a dé­cou­vert sur un CD gra­vé dans son or­di­na­teur un mor­ceau de rap. Com­po­sé et in­ter­pré­té par Mat­teo, il ré­vèle son mal- être, du fait du har­cè­le­ment qu’il su­bis­sait. « C’est la pre­mière fois que je ré­vèle l’exis­tence de cette chan­son » , confie la mère en ci­tant les pa­roles écrites par son fils. « Je vis un cal­vaire, un en­fer. A cause de quoi ? La dis­cri­mi­na­tion. Je le dis et je le crie fort : Juste parce que je suis roux, je ne suis pas comme les autres. On m’in­sulte. Juste parce que je suis roux, je suis souffre- dou­leur. Alors les poils de ca­rotte et tout le reste. Alors à tous ces connards qui m’ont fait chier jus­qu’au bout, un jour je me ven­ge­rai. Je suis là, bien vi­vant et je vous ri­di­cu­li­se­rai. » Mal­gré ce dé­fi, la souf­france était trop forte. L’ado­les­cent a fi­ni par mettre fin à ses jour le 8 fé­vrier 2013.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.