L’hom­ma­gede son­po­te­ma­che­naud

Le Parisien (Paris) - - Sports - DA­VID OPOCZYNSKI

Hier ma­tin, à Mar­cous­sis, quand on a de­man­dé à Maxime Ma­che­naud ( 25 ans) son sen­ti­ment sur les ré­centes per­for­mances chez les Bleus de son an­cien com­plice du SU Agen ( de 2010 à 2012), le de­mi de mê­lée s’est en­thou­sias­mé : « Brice prend de plus en plus de res­pon­sa­bi­li­tés en équipe de France et pro­gresse de match en match. Il se sent bien dans sa tête et ça se res­sent. Il ap­porte ce pe­tit plus. » Et Ma­che­naud d’évo­quer la ren­contre contre l’An­gle­terre, où Du­lin s’est mon­tré dé­ci­sif sur l’es­sai de Fi­ckou. « C’est la pre­mière fois que je le vois au­tant en nu­mé­ro dix, en po­si­tion de pre­mier at­ta­quant, ra­conte le joueur du Ra­cing. On lui a suf­fi­sam­ment fait le re­proche de ne pas par­ti­ci­per da­van­tage au jeu… » Quant à l’at­ti­tude tou­jours tran­quille de son équi­pier, Ma­che­naud la dé­crypte ain­si : « Sous ses airs de je m’en fous, il lui ar­rive d’être stres­sé. Mais il a tou­jours cette pres­sion po­si­tive, et je le vois ra­re­ment pa­ni­quer. Per­son­nel­le­ment, il m’ap­porte de la confiance. Il ne se pose pas énor­mé­ment de ques­tions et, for­cé­ment, on le suit. »

Stade de France, sa­me­di. Maxime Ma­che­naud et Brice Du­lin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.