Bo­de­mil­ler s’est ran­gé

36ans, ski, Etats- Unis

Le Parisien (Paris) - - Jeux Olympiques D'hiver -

C’est le skieur dont l’Amé­rique raf­fole. Bode Miller a ra­re­ment fait les choses à moi­tié. Ca­pable de prendre des risques in­con­si­dé­rés et de mul­ti­plier les sor­ties de la piste — comme à Na­ga­no, en 1998, où il n’a ter­mi­né ni le géant ni le sla­lom — ou d’ex­cel­ler ( cinq mé­dailles olym­piques, dont une d’or en com­bi­né à Van­cou­ver en 2010, 33 vic­toires en Coupe du monde), l’homme de­meure un ov­ni. Ele­vé par un couple de hip­pies, Miller, qui sillonne le cir­cuit mon­dial en cam­ping­car, a long­temps traî­né une ré­pu­ta­tion de fê­tard, ter­mi­nant sou­vent ses soi­rées en­nei­gées en boîte de nuit ( il a même avoué avoir dé­jà dis­pu­té des courses en lé­ger état d’ébrié­té !).

Un jour, pour­tant, le mi­racle s’est pro­duit. Bode le dé­jan­té s’est ran­gé. Ma­rié à la jo­lie beach- vol­leyeuse Mor­gan Beck ( à qui il avait ac­ci­den­tel­le­ment as­se­né un coup de club de golf oc­ca­sion­nant plu­sieurs points de su­ture au vi­sage !), Miller joue dé- sor­mais les pa­pas poules ( ses deux en­fants sont nés de pré­cé­dentes unions). L’an­cien bad boy a pro­fi­té de son opé­ra­tion du ge­nou l’an pas­sé pour perdre plus d’une di­zaine de ki­los. « Je suis plus ra­pide qu’avant » , clame- t- il. Ses deux po­diums à Kitz­bu­hel cet hi­ver plaident en ce sens. Et si l’Amé­ri­cain grim­pait sur le po­dium à Sot­chi ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.