Rire Mu­tin en re­con­quête

Ven­dre­dià­cagnes- sur- Mer. Mal­gré un pe­tit nombre de par­tants, les pos­si­bi­li­tés sont­nom­breuses. RIRE MU­TIN, spé­cia­liste de la piste, est en quête de ra­chat.

Le Parisien (Paris) - - Sport Hippique - LIONEL STIEVEN

L’équa­tion forme ré­cente ( ou mé­forme) et va­leur théo­rique est sou­vent dif­fi­cile à ré­soudre puis­qu’il faut tran­cher dans un sens ou dans l’autre. En ce qui concerne RIRE MU­TIN, si l’on re­tient, entre autres, sa deuxième place der­rière SANITY le 2 oc­tobre der­nier à Mes­lay- du- Maine, mieux vaut l’avoir très haut sur son ti­cket. Der­niè­re­ment, il n’a pas été trop chan­ceux et de­vait rendre la dis­tance, ce qui ne se­ra pas le cas cette fois. nVIVA IS­LAND sur sa lan­cée. Qua­trième sur ce par­cours le 10 jan­vier der­nier, VI­VA IS­LAND a ce­pen­dant don­né des frayeurs à ses pre­neurs dans le der­nier tour­nant, où elle sem­blait en dif­fi­cul­té. Elle s’est mon­trée cou­ra­geuse et sa qua­li­té ne fait en tout cas au­cun doute. Il se­rait sur­pre­nant de ne pas la voir lut­ter pour les pre­mières places. nLe ré­gu­lier ORIONE DE­GLI DEI. Avec l’aide du très en forme cham­pion du monde des dri­vers Pierre Ver­cruysse, ORIONE DE­GLI DEI est une can­di­da­ture à ne sur­tout pas né­gli­ger, d’au­tant qu’il pos­sède as­sez d’atouts pour ti­rer son épingle du jeu. Cet ita­lien n’a pas en­core cou­ru sur l’an­neau ca­gnois, mais ce genre de tra­cé de­vrait lui al­ler comme un gant. nRAMBO JET montre ses muscles. Sys­té­ma­ti­que­ment sur les po­diums de­puis plu­sieurs mois, il fal­lait bien que ce­la s’ar­rête un jour, et c’est ce qui s’est mal­heu­reu­se­ment pas­sé pour RAMBO JET, fau­tif le 10 jan­vier sur ce tra­cé. Il semble évident qu’il ne faut pas lui en te­nir ri­gueur, car il de­vrait re­mettre les pen­dules à l’heure dans ce quin­té. nSUPERVISOR, en­core un in­con­tour­nable. Bien qu’ils ne soient que qua­torze, beau­coup de trot­teurs ont la pos­si­bi­li­té de vi­ser le po­dium, à l’ins­tar de SUPERVISOR. Même s’il ef­fec­tue une pe­tite ren­trée, le par­te­naire de Jean- Fran­çois Se­net trouve un très bel en­ga­ge­ment, ap­pré­cie le par­cours et se­ra d’em­blée dé­fer­ré des pos­té­rieurs. QUÉBIR DE LÉAU, un peu comme RAMBO JET, vient de mettre fin à une belle sé­rie en pre­nant le ga­lop dès le dé­part. Une place reste à en­vi­sa­ger pour ce vieux ser­vi­teur qui sait lire et écrire de­puis bien long­temps et qui se­ra dri­vé par Ni­vard. nMAXWELL MAY­DAY et quelques autres. Avec un par­cours plus chan­ceux que lors de sa der­nière sor­tie à Vin­cennes, MAX­WELL MAY­DAY est à même de re­prendre le cours de ses bonnes per­for­mances. TAN­GO SOMOLLI comp­te­ra sur sa grande forme ac­tuelle pour al­ler cher­cher un lot, même s’il semble bar­ré par quelques ad­ver­saires pour le po­dium. En­fin, notre coup de fo­lie AR­MAN­DO KIEVITSHOF in­té­res­se­ra les ama­teurs de cote, d’au­tant qu’il vient de très bien cou­rir.

( Scoop­dy­ga/ Jean- Phi­lippe Mar­ti­ni.)

Mes­lay- du- Maine, le 2 oc­tobre 2013. RIRE MU­TIN ( à gauche) se classe deuxième du Grand Prix An­jou- Maine, rem­por­té par SANITY.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.