La­ca­zette sait tout faire

Le Parisien (Paris) - - Sports - LYON ( RHÔNE)

L’idée était au­da­cieuse, elle s’est ré­vé­lée payante. En l’ab­sence de Yoann Gour­cuff, bles­sé, et Clément Gre­nier, sus­pen­du, Rémi Garde a ali­gné hier soir Alexandre La­ca­zette au poste de me­neur de jeu. Une fonc­tion in­édite pour l’avant- centre de for­ma­tion, éga­le­ment ca­pable de jouer sur les deux ailes.

Le bi­lan est élo­quent : le na­tif de Lyon a ou­vert le score et été à l’ori­gine du deuxième but. Sa 16e réa­li­sa­tion, toutes com­pé­ti­tions confon­dues. Ce­lui qui évo­lue au club de­puis ses 12 ans, a par­fai­te­ment dé­cro­ché à l’en­trée de la sur­face de ré­pa­ra­tion pour re­prendre de vo­lée du plat du pied. Un geste de bu­teur dans une po­si­tion de mi­lieu de ter­rain. « Alex a prou­vé qu’il pou- vait se dé­brouiller par­tout, sa­lue Rémi Garde. J’ai pré­fé­ré conser­ver les au­to­ma­tismes de l’équipe et il s’est su­per­be­ment adap­té. »

Qu’on ne s’y trompe pas, La­ca­zette n’a pas joué fa­çon chef d’or­chestre comme les ha­bi­tuels te­nants du poste de nu­mé­ro 10. Il n’a pas une en­du­rance de ma­ra­tho­nien et n’est pas non plus un monstre dé­fen­sif. On l’a sou­vent vu proche des at­ta­quants, avec par­fois un peu de mal à se si­tuer. Mais même sans un vo­lume de jeu in­croyable, « Gwa­da » ( son sur­nom, hé­ri­té de ses ori­gines an­tillaises) sait aus­si faire jouer ses co­équi­piers. Sur le deuxième but, il a ain­si lan­cé dans un ti­ming par­fait Jim­my Briand, le­quel a re­dres­sé le bal­lon pour Go­mis, iso­lé à deux mètres de la ligne.

L’ad­ver­saire, je m’en fous. L’es­sen­tiel, c’est de ga­gner la Coupe” Alexandre La­ca­zette, at­ta­quant de Lyon

« Ce poste est dif­fé­rent de ce que je fais d’ha­bi­tude, ana­lyse l’homme clé de l’at­taque lyon­naise. Le coach m’a de­man­dé si je m’en sen­tais ca­pable et j’ai ac­cep­té. J’ai fait du mieux que je pou­vais, mais je ne vais pas prendre la place de Yoann ( Gour­cuff) ou de Clément ( Gre­nier). »

Alexandre La­ca­zette rêve dé­sor­mais ou­ver­te­ment de la Coupe du monde. Le Lyon­nais n’a plus été ap­pe­lé de­puis ses deux pre­mières sé­lec­tions, en juin der­nier lors de la tour­née en Amé­rique du Sud. Au­jourd’hui, sa po­ly­va­lence s’ajoute à son ef­fi­ca­ci­té pour en faire un can­di­dat na­tu­rel au Bré­sil.

D’ici là, la fi­nale face au PSG lui don­ne­ra une autre oc­ca­sion de briller dans un grand ren­dez- vous. L’an­cien es­poir un brin non­cha­lant s’est dé­fi­ni­ti­ve­ment trans­for­mé en pré­da­teur, comme le prouve son ana­lyse du choc à ve­nir : « L’ad­ver­saire, je m’en fous. L’es­sen­tiel, c’est de ga­gner la Coupe. » Y. L. Mi- temps. 2- 1. Spec­ta­teurs : 19 168. Ar­bitre : M. Jaf­fre­do. Buts. Lyon : La­ca­zette ( 16e), Go­mis ( 27e) ; Troyes : Thia­go ( 35e). Aver­tis­se­ments. Lyon : Zef­fane ( 52e) ; Troyes : Thia­go ( 63e). Lyon : A. Lopes – Zef­fane, Bi­se­vac, Ko­né, Be­di­mo – Mvuem­ba, Go­na­lons ( cap.) ( Fer­ri, 46e), Fo­fa­na – La­ca­zette – Go­mis, Briand. En­tr. : Garde. Troyes : Dreyer – Co­lin, Sau­nier, N’Diaye, Ca­role – Dar­bion ( Jean, 70e), Thia­go, Ni­vet ( cap.) – Ben Khal­fal­lah, Gim­bert ( Gope- Fe­ne­pej, 81e), Court. En­tr. : Fur­lan.

LES DE­MI- FI­NALES

Mar­di Nantes - PSG................................. 1- 2 Hier soir Lyon - Troyes ( L 2)....................... 2- 1 La fi­nale au­ra lieu le sa­me­di 19 avril au Stade de France

( AFP.)

Stade de Ger­land ( Lyon), hier soir. Alexandre La­ca­zette.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.