On compte sur eux

Le Parisien (Paris) - - Lefaitdujour -

Les chefs de file

Com­ment ne pas cra­quer pour Mar­tin Fourcade ? Inu­tile tou­te­fois que les de­moi­selles se fassent des films, le jeune bi­ath­lète est ca­sé de­puis long­temps. Fi­dèle, il l’est éga­le­ment aux po­diums, puis­qu’il a dé­jà dé­cro­ché 5 titres mondiaux dans cette dis­ci­pline, qui com­bine ski de fond et tir à la ca­ra­bine. A 25 ans, il est LE Fran­çais que tout monde at­tend à Sot­chi. Le gar­çon se­ra au dé­part de six épreuves. Avec au­tant de chances de mé­dailles.

Sauf s’ils pa­tinent « comme des sa­vates » à Sot­chi, se­lon leur propre ex­pres­sion, Na­tha­lie Pé­cha­lat et Fa­bian Bour­zat ont pré­vu de mettre un terme à leur car­rière après les Jeux. Et le couple n’en­tend pas quit­ter les bords de la mer Noire sans ex­cé­dent de mé­tal dans les ba­gages. « L’am­biance, le village, ons ’en fout , sou­rit Pé­cha­lat. Ce qu’on veut, c’est la mé­daille. » Le couple, qui a com­plè­te­ment re­vu son pro­gramme court, pro­pose un bi­jou de libre sur le thème du « Pe­tit Prince et sa rose » . Et oc­cupe dans les es­prits des juges, tou­jours im­por­tants en pa­ti­nage, l a 3e place sur l’échi­quier mon­dial.

Dans le re­gistre « gendre idéal » , on vote Ja­son La­my- Chap

puis. Po­li, gen­til, notre porte- dra­peau est sur­tout cham­pion olym­pique en titre de com­bi­né nor­dique ( saut à ski et ski de fond). Cette sai­son, il peine un peu, mais le Fran­çais vo­lant, triple mé­daillé d’or aux der­niers Mondiaux, a l’ex­pé­rience né­ces­saire. Il pa­rait qu’être por­te­dra­peau porte sou­vent la poisse. Lui rap­pelle qu’en 1992 à Al­bert­ville, Fa­brice Guy, autre spé­cia­liste de com­bi­né nor­dique, avait dé­fi­lé en tête de la dé­lé­ga­tion bleue avant de dé­cro­cher la lune.

Hors des pa­ti­noires, Thi­baut Fau

connet ( pho­to, à gauche) est un joyeux lu­ron. Mais dès qu’il en­file sa « com­bi­nai­son de su­pe­r­hé­ros » , le no 1 Fran­çais du short- track ( pa­ti­nage de vi­tesse sur courte piste) ne plai­sante plus. Meilleur au monde sur 1 000 mil y a trois ans, le Di­jon­nais a connu un pas­sage à vide avant de re­ve­nir. Pre­nant deux ac­ces­sits ( ar­gent sur 1 000 m et bronze sur 1 500 m) lors de la der­nière manche de Coupe du monde… en Rus­sie.

Dans sa dis­ci­pline, Ke­vin Rol­land a tout ga­gné. Ex­cep­té les Jeux. Et pour cause. Le ski half- pipe, où il s’agit d’ef­fec­tuer des fi­gures de­puis une rampe en de­mi- tube, fait son ap­pa­ri­tion cette an­née au pro­gramme olym­pique. Même si le chal­lenge pa­raît re­le­vé face à la concur­rence amé­ri­caine , le freestyleur de La Plagne n’a que de l’or qui brille dans les yeux. Deuxième des der­niers X Games, La Mecque des sports ex­trêmes, der­rière Da­vid Wise, Rol­land doit dé­sor­mais trou­ver le trick ( NDLR : fi­gu

re ) pour battre l’Amé­ri­cain. Quatre ans après le zé­ro poin­té de Van­cou­ver pour les al­pins, il nous fal­lait bien un vrai es­poir de mé­daille. Il n’a que 22 ans, par­ti­cipe à ses pre­miers JO, et alors ? Alexis Pin­tu

rault a un men­tal de vain­queur. Sur­tout, il est ca­pable de briller en su­per- com­bi­né, en géant et en sla­lom. Ses cinq po­diums ( dont deux vic­toires) cette sai­son en Coupe du monde parlent pour lui.

Ils peuvent créer la sur­prise

Un gars, une fille… Tho­mas Krief et

Ma­rie Mar­ti­nod, sor­tie de six ans de re­traite pour être à Sot­chi, peuvent rê­ver à un bout de mé­tal en ski half­pipe. Du haut de ses 18 ans, Co­line

Mat­tel, aus­si drôle que ta­len­tueuse, n’a peur de rien. Sur­tout pas d’al­ler cher­cher une mé­daille en saut à ski. Dans l’épreuve un brin aléa­toire du ski bosses, Jean- Fré­dé­ric Cha­puis et

Ophé­lie Da­vid peuvent es­pé­rer un coup de pouce pour rou­ler la leur.

Syl­vain Du­four, lui, ne de­vrait pas s’en re­mettre au des­tin pour s’illus­trer en snow­board, ver­sion sla­lom géant pa­ral­lèle. L’Al­sa­cien, vain­queur de l’épreuve de Coupe du monde de Su­del­feld ( All), glisse sur la confiance. Il fau­dra bien que ça passe un jour pour Tho­mas Fa­na­ra. Certes, le géan­tiste com­met sou­vent l’er­reur fa­tale mais il a énor­mé­ment pro­gres­sé. La des­cente, elle, a sou­vent sou­ri aux Fran­çais lors des JO. Et si elle per­met­tait en­fin à Adrien

Théaux de dé­cro­cher la mé­daille dont il rêve ? L’al­pin en­core et tou­jours, avec une femme. Sa 3e place au sla­lom de Bor­mio cet hi­ver l’a dé­com­plexée, du coup Nas­ta­sia Nas­ta­sia Noens Noens peut créer la sur­prise. Et for­cé­ment, quand on parle mé­daille, on parle bi­ath­lon. Cet hi­ver, Jean- Jean- Guillaume Guillaume Bea­trix Bea­trix a frô­lé la vic­toire à An­tholz- An­ter­sel­va. Pour­quoi pas une re­vanche à Sot­chi ? Et pour ter­mi­ner, une grosse cote. Les fon­deurs tri­co­lores ne brillent pas sou­vent aux JO mais on a en­vie de croire à Mau­rice Mau­rice Ma­ni­fi­cat, Ma­ni­fi­cat, vain­queur de sa 3e Coupe du monde cet hi­ver à Da­vos.

( AFP.) ( AFP.)

Le bi­ath­lète Mar­tin Fourcade. Ja­son La­my- Chap­puis, cham­pion olym­pique en titre de com­bi­né nor­dique, se­ra le porte- dra­peau de la dé­lé­ga­tion fran­çaise lors de la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture.

Alexis Pin­tu­rault.

( Maxppp.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.