Ay­raul­tre­met la­loiFa­mille au­me­nu

Le Parisien (Paris) - - Politique -

« Je suis le ga­rant de la pour­suite des ré­formes, et ce­la vaut aus­si pour la fa­mille » , a mar­te­lé hier sur France 2 Jean- Marc Ay­rault. Trois jours après l’an­nonce du re­port de la loi Fa­mille après 2014, qui a sus­ci­té co­lère et dé­cep­tion par­mi les dé­pu­tés de la ma­jo­ri­té, le Pre­mier mi­nistre a as­su­ré que son gou­ver­ne­ment était dis­po­sé « à exa­mi­ner sans tar­der » cer­tains as­pects du pro­jet, ci­tant « l’exer­cice de l’au­to­ri­té pa­ren­tale lors­qu’il y a di­vorce » , car « les textes ac­tuels ne règlent pas tout » . Sur les su­jets les plus sen­sibles, comme la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée et la ges­ta­tion pour au­trui, il a tou­te­fois ré­pé­té que rien ne se­rait dé­ci­dé avant au moins un an. « Je suis pour que ces ré­formes s’en­gagent dans un cli­mat apai­sé, alors que là on est dans une es­pèce de sur­en­chère, d’hys­té­ri­sa­tion » , a- t- il dé­plo­ré.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.