Boî­te­noi­re­contre ta­rif­sd’as­su­ran­ce­ré­duits

Un­cour­tier­baisse ses prix de30%, à condi­tion que le conduc­teur ac­cepte d’ins­tal­ler une ca­mé­ra dans sa voi­ture.

Le Parisien (Paris) - - Economie - EL­SA MA­RI

C’est une pra­tique in­édite dans le monde des as­su­reurs. De­puis le 1er jan­vier, le cour­tier BA As­su­rances pro­pose aux au­to­mo­bi­listes 30% de ré­duc­tion sur leur contrat s’ils équipent leur vé­hi­cule d’une boîte noire RoadEyes, seule en­tre­prise à fa­bri­quer ce sys­tème en France. « Nous fai­sons un pa­ri sur l’ave­nir » , ex­plique Florent Cau­te­la, res­pon­sable de la so­cié­té de cour­tage. Ce ra­bais pour­rait sé­duire de nom­breux conduc­teurs, A l’heure où les ta­rifs d’as­su­rance n’en­re­gistrent pas de baisse mal­gré la chute his­to­rique de la mor­ta­li­té sur les routes ( lire en­ca­dré), ce ra­bais pour­rait sé­duire de nom­breux conduc­teurs. Si le pre­mier prix d’une boîte noire est de 129€, le sys­tème per­met d’éco­no­mi­ser en­vi­ron 150€ se­lon les pro­fils d’as­su­rés ( voir in­fo­gra­phie ci- des­sus). Du cô­té des as­su­reurs, ce nou­veau mar­ché laisse en­tre­voir de nom­breux avan­tages. A com­men­cer par la baisse du nombre d’ac­ci­dents. Ce boî­tier in­cas­sable, équi­pé d’une ca­mé­ra sur le pare- brise, en­re­gistre les don­nées de l’au­to­mo­bi­liste: son, image, vi­tesse, chan­ge­ments de tra­jec­toire, géo­lo­ca­li­sa­tion, ho­ro­da­tage à l’in­té­rieur de l’ha­bi­tacle. « Notre concur­rent amé­ri­cain a fait le test sur 2000 vé­hi­cules. Ils ont ob­te­nu une baisse des si­nistres de 56% » , ex­plique Bo­ris Brault, créa­teur de RoadEyes.

nP­lus ar­més face à la jus­tice

Avec ce dis­po­si­tif, les au­to­mo­bi­listes de­viennent plus vi­gi­lants. « C’est comme un troi­sième oeil. Le fait de conduire en étant fil­mé in­cite à plus de pru­dence » , ex­plique Florent Cau­te­la, qui en a dé­jà ven­du 30000 en 2013. Ré­sul­tat : des éco­no­mies pour les pro­fes­sion­nels qui ont vu le prix moyen des ré­pa­ra­tions aug­men­ter de 2,5% l’an der­nier se­lon les don­nées de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise des so­cié­tés d’as­su­rances.

Autre bien­fait at­ten­du : ces ima- ges consti­tuent des preuves ir­ré­fu­tables de­vant les tri­bu­naux. « Au­jourd’hui, on fait des pro­cès pour n’im­porte quel mo­tif et les dom­mages et in­té­rêts sont de plus en plus consi­dé­rables pour les as­su­rances » , ana­lyse Florent Cau­te­la. Avec ce sys­tème, fi­ni a prio­ri les dé­lits de fuite ou les constats à l’amiable men­son­gers, le conduc­teur ne pour­ra plus ber­ner les juges en cas d’ac­ci­dent.

Contrai­re­ment aux Amé­ri­cains, les Fran­çais, crai­gnant une at­teinte à leur vie pri­vée, se sont tou­jours mon­trés fri­leux. Pour­tant, beau­coup l’ignorent, mais tous les vé­hi­cules ré­cents pos­sèdent des en­re­gis­treurs de don­nées. Les plus connus: l’air­bag ou l’ABS ! « Les construc­teurs ne le disent pas car c’est as­sez an­xio­gène, mais la voi­ture n’est plus un es­pace pri­vé. Votre ga­ra­giste sait exac­te­ment où vous êtes al­lé ou si votre vé­hi­cule est bien en­tre­te­nu » , re­lève le créa­teur de RoadEyes.

En France, le Con­seil na­tio­nal de sé­cu­ri­té routière, qui s’est réuni en no­vembre der­nier, s’est dit favorable à la gé­né­ra­li­sa­tion de boîtes noires dans les vé­hi­cules neufs.

( LP/ Yann Fo­reix.)

Pa­ris, le 4 dé­cembre 2013. Bo­ris Brault, le créa­teur de RoadEyes, montre le dis­po­si­tif em­bar­qué qui com­porte une pe­tite ca­mé­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.