Les vagues s’acharnent sur le car­go

Le Parisien (Paris) - - Société - AN­GLET ( PY­RÉ­NÉES- AT­LAN­TIQUES) De notre correspondant MARC DUFRÈCHE

Frap­pé par de vagues de plus de 10 m, le car­go « Lu­no » s’est un peu plus dis­lo­qué dans la nuit de mer­cre­di à jeu­di à An­glet. Cou­pé en deux lors­qu’il s’est échoué, mer­cre­di, le ba­teau a vu sa poupe, ac­cro­chée au bout de la digue du port, elle- même scin­dée en deux par­ties, lais­sant échap­per 20 t de ga­zole dans l’océan. A la mi- jour­née, le sous- pré­fet de Bayonne écar­tait tou­te­fois le risque d’une pol­lu­tion sur la plage, dé­cla­rant que « le ga­zole s’était vrai­sem­bla­ble­ment dis­per­sé » . L’avant du ba­teau, échoué sur la plage, n’a pas su­bi de nou­velle dé­gra­da­tion. « Sa cuve est in­tacte avec le ga­zole à l’in­té­rieur, en­vi­ron 70 t. Il faut le pom­per. Nous at­ten­dons le ma­té­riel, qui doit ar­ri­ver par avion » , a pré­ci­sé le maire d’An­glet, Jean Es­pi­lon­do, après une ins­pec­tion de la poupe par des membres du Centre d’ex­per­tises pra­tiques de lutte an­ti­pol­lu­tion ( Cep­pol) de la Ma­rine na­tio­nale. Mais il faut faire vite, car les condi­tions mé­téo vont se dé­gra­der en­core plus sa­me­di et di­manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.