Les­nou­vel­lesZEPau­compte- gouttes

Le Parisien (Paris) - - Société - CHRISTEL BRIGAUDEAU

Aqui le tour ? Il y a de la fé­bri­li­té dans l’air, au­tour des éta­blis­se­ments des zones sen­sibles. Tous sont sus­pen­dus à la pu­bli­ca­tion au compte- gouttes, par les rec­to­rats, de la liste des col­lèges et écoles qui bé­né­fi­cie­ront à la ren­trée 2014 de la ré­forme de l’édu­ca­tion prio­ri­taire. Les der­nières aca­dé­mies ren­dront leur co­pie dé­but mars.

Se­lon nos in­for­ma­tions, Lille de­vrait ra­fler le plus gros de l’en­ve­loppe, avec onze ré­seaux « pré­fi­gu­ra­teurs » sur une cen­taine at­ten­due au plan na­tio­nal. Les aca­dé- mies d’Aix- Mar­seille, de Ver­sailles, de Cré­teil et de Lyon sont aus­si par­mi les mieux do­tées. Dans les sec­teurs les moins concer­nés, comme Gre­noble ou Rennes, « il y au­ra au mi­ni­mum un ré­seau par aca­dé­mie, ex­plique- t- on au mi­nis­tère de l’Edu­ca­tion. La ren­trée 2014 a pour but d’or­ga­ni­ser le fu­tur sché­ma pour mieux pré­pa­rer le dé­ploie­ment gé­né­ral en 2015 » .

Dans la cen­taine d’éta­blis­se­ments concer­nés, les fa­milles ver­ront ar­ri­ver dès sep­tembre des classes pour les en­fants de 2 ans en ma­ter­nelle, des en­sei­gnants en plus en élé­men­taire, da­van­tage de tu­to­rat pour les col­lé­giens et un em­ploi du temps sans trou, as­sez sem­blable à ce­lui des éco­liers, pour les nou­veaux en­trants en 6e.

nUn mil­lier de col­lèges bé­né­fi­cie­ront de la ré­forme

Les pro­fes­seurs se­ront aus­si les pre­miers à bé­né­fi­cier de for­ma­tions conti­nues et de dé­charges de ser­vice pour conce­voir de nou­velles pé­da­go­gies, avec da­van­tage de tra­vail en groupe. « Très vite, cette aide aux en­sei­gnants de­vrait aus­si fa­ci­li­ter le tra­vail des élèves, pa­rie Marc Douaire, le pré­sident de l’Ob­ser­va­toire des zones prio­ri­taires ( OZP), très favorable à la ré­forme de Vincent Peillon. « Les rec­to­rats ont eu pour consigne de choi­sir des éta­blis­se­ments où une dy­na­mique est dé­jà en place et où les pro­fes­seurs des écoles et du col­lège col­la­borent dé­jà. C’est l’as­su­rance que le tra­vail va se pour­suivre. »

A terme, en­vi­ron un mil­lier de col­lèges et les écoles qui en dé­pendent bé­né­fi­cie­ront de la ré­forme, dont trois cent cin­quante avec des moyens plus ap­puyés qu’ailleurs ( REP +). La carte dé­fi­ni­tive de ces éta­blis­se­ments ne se­ra pas connue avant l’été. Et pour cause. Le mi­nis­tère at­tend, avant d’ar­rê­ter ses choix, que sorte une autre no­men­cla­ture : celle qui va re­cen­ser les quar­tiers où se concentrent les fa­milles vi­vant sous le seuil de pau­vre­té. Le mi­nis­tère de la Ville de­vrait la rendre pu­blique en juin. La liste des pre­miers col­lèges concer­nés

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.