LESTWEETSENLATINSÉDUISENTAUSSI

Le Parisien (Paris) - - Société - H. H.

« Ha­be­mus pa­pam. » Jus­qu’ici, on au­rait pu croire que les connais­sances la­tines des ca­tho­liques se ré­su­maient à ces deux mots pro­non­cés à l’is­sue du conclave pour an­non­cer l’identité du nou­veau sou­ve­rain pon­tife. En fait, les fi­dèles du pape Fran­çois sont sans doute beau­coup plus nom­breux à com­prendre la langue de Ci­cé­ron ! La page Twit­ter la­tine du Saint- Père est ain­si sui­vie par quelque 211 000 per­sonnes. Pa­pa Fran­cis­cus pos­sède même plus d’abon­nés que Papst Fran­zis­kus ou que Pa­pież Fran­cis­zek, ses ver­sions al­le­mandes et po­lo­naises. Cette idée de page en la­tin avait été lan­cée quelques se­maines après l’ar­ri­vée de Be­noît XVI sur le ré­seau so­cial en dé­cembre 2012. Le pro­fil la­tin de son suc­ces­seur Fran­çois a été créé le 17 mars 2013. Le Saint- Siège, qui pos­sède huit autres comptes ( voir ci­contre), a dé­jà pos­té 249 tweets sur le fil @ Pon­ti­fex_ ln. Un nombre qua­si­ment iden­tique à ce­lui des autres pro­fils, puisque les mes­sages res­tent la plu­part du temps les mêmes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.