« Tous­les­chats­sont­gris »

Le Parisien (Paris) - - Télévision Et Médias - C. M.

France In­ter.

du lun­di au jeu­di, de mi­nuit à 0 h 45. le 20 jan­vier.

Clé­lie Ma­thias. pas de libre an­tenne chez la der­nière née de la bande. Le « Ma­dame rêve » d’Alain Ba­shung donne le ton dès le gé­né­rique, il s’agit de pen­ser le sexe, l’amour, le rap­port au corps et à l’in­ti­mi­té. « Tous les chats sont gris » pro­met une émis­sion « sans ta­bou, sans in­ter- dit, sans fausse pu­deur » , mais on reste sur France In­ter. Le sexe y est lit­té­raire, cé­ré­bral, phi­lo­so­phique par­fois. Entre deux ex­traits de livres ou de films, on y parle du dé­sir épis­to­laire, de la bonne chère, du nu dans l’art ou de l’at­trait du pou­voir, avec des écri­vains, peintres, his­to­riennes ou réa­li­sa­trices. Le plus : le fond. Après trois se­maines d’an­tenne seule­ment, « Tous les chats sont gris » a dé­ployé un bel éven­tail de thèmes et d’in­terve- nant( e) s, mé­na­geant des sur­prises chaque soir. On sa­lue­ra aus­si la com­plé­men­ta­ri­té de l’émis­sion avec ses deux aî­nées. Cha­cune ayant réus­si à trou­ver son cré­neau, sans mar­cher sur les plates- bandes des autres. Le moins : la forme, en­core ma­nié­rée. Le temps pour l’ani­ma­trice, plus ha­bi­tuée à pré­sen­ter des JT qu’à su­sur­rer à l’oreille des au­di­teurs, de trou­ver ses marques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.