Il ta­guait les vitres duRERB

Le­tren­te­nai­re­si­gnait­ses­graff­sdu­nom­deBa­sy

Le Parisien (Paris) - - Paris -

Nomde code : Ba­sy. Un graf­feur de 36 ans, qui avait mul­ti­plié les tags réa­li­sés à l’acide sur les vitres du RER B, qui por­taient sa si­gna­ture, a été in­ter­pel­lé chez lui à Antony ( 92). Des tee- shirts por­tant son pseu­do et tout le ma­té­riel du par­fait ta­gueur ont été dé­cou­verts au cours de la per­qui­si­tion me­née par les en­quê­teurs de la cel­lule « tag » de la sû­re­té ré­gio­nale des trans­ports. Ces der­niers avaient été sai­sis le 31 jan­vier d’une plainte de la SNCF pour une sé­rie de douze dé­gra­da­tions, pour un mon­tant éva­lué à 8 896 € très pré­ci­sé­ment. In­ter­ro­gé, Ba­sy a re­con­nu son pen­chant pour les vitres du RER B et se­ra pro­chai­ne­ment convo­qué en jus­tice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.