Unin­ves­tis­se­mentde2,3M€

Le Parisien (Paris) - - Société - C. P.

Terre de nais­sance du ro­bot Da Vin­ci, les Etats- Unis sont les plus gros clients de ce ro­bot chi­rur­gi­cal qui équipe 2 082 hô­pi­taux. « Alors que le pays pra­ti­quait très peu la coe­lio­sco­pie » , sou­ligne- t- on au siège eu­ro­péen d’In­tui­tive Sur­gi­cal en Suisse, 75 % des opé­ra­tions gy­né­co­lo­giques y sont au­jourd’hui réa­li­sées avec son as­sis­tance. En France, 73 éta­blis­se­ments, éga­le­ment ré­par­tis entre cli­niques pri­vées et centre hos­pi­ta­liers pu­blics, ont sau­té le pas d’un in­ves­tis­se­ment lourd, en achat et en main­te­nance puis­qu’il faut dé­bour­ser un peu plus de 2,3 M€ pour s’en do­ter. A l’hô­pi­tal Pom­pi­dou, qui ré­par­tit les opé­ra­tions avec ro­bot sur trois jours de la se­maine entre gy­né­co, uro­lo­gie et ORL, 150 in­ter­ven­tions as­sis­tées par l’an­cien mo­dèle ont eu lieu en 2013. Pour ren­ta­bi­li­ser l’in­ves­tis­se­ment, d’autres cré­neaux de la se­maine pour­raient être ou­verts à des hô­pi­taux de la ré­gion qui n’en sont pas do­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.