Tou­jours­des­risques de­crues­ce­week- end

Le Parisien (Paris) - - Société - TAÏ­NA CLU­ZEAU

Après ces der­niers jours agi­tés, le week- end n’ap­porte pas d’amé­lio­ra­tion si­gni­fi­ca­tive. La pluie conti­nue à tom­ber et le vent à souf­fler. En par­ti­cu­lier sur les côtes bre­tonnes. Mais pas de ja­loux, « le mau­vais temps, c’est pour tout le monde » , an­nonce Etienne Ka­pi­kian, pré­vi­sion­niste à Mé­téo France.

Pluie et vent au­jourd’hui. Des pluies im­por­tantes de­vaient en­core frap­per la Bre­tagne la nuit der­nière. « Le risque de crue per­dure » , aver­tit Etienne Ka­pi­kian. Hier, l’Oust a dé­pas­sé la crue his­to­rique de 2001. « Il y a de fortes chances qu’il y ait de nou­veaux dé­bor­de­ments avec les pluies pré­vues ce sa­me­di » , ex­plique- t- il. Le fleuve de la Vi­laine, en aval de l’Oust, est aus­si par­ti­cu­liè­re­ment sur­veillé. Dans la jour­née, des vents de 90 à 120 km/ h ba­laie­ront les côtes de la Manche et la côte at­lan­tique. Dans les terres, le vent souf­fle­ra entre 70 et 90 km/ h, un scé­na­rio clas­sique pour la sai­son. La per­tur­ba­tion de­vrait se cal­mer en fin d’après- mi­di et être rem­pla­cée par des averses.

ré­pit de­main. Il conti­nue­ra de pleu­voir, mais de ma­nière moins sou­te­nue. « Di­manche se­ra un cran au- des­sous » , pré­voit Etienne Ka­pi­kian. Le sud de la Bre­tagne connaî­tra une plu­vio­mé­trie de 5 à 10 mm, bien au- des­sous des 15 à 30 mm pré­vus au­jourd’hui. « Ça per­met­tra aux cours d’eau de re­des­cendre ou, au moins, de res­ter stables, pré­cise le

n

nLé­ger

pré­vi­sion­niste. Et les co­ef­fi­cients de ma­rée faibles li­mi­te­ront les inon­da­tions. » Le Bla­vet et l’Oust, les deux cours d’eau du Mor­bi­han qui ont dé­bor­dé, vont ain­si pou­voir se dé­ver­ser plus fa­ci­le­ment dans la mer.

dans le Sud- Est lun­di. En dé­but de se­maine, ce se­ra au tour de la Côte d’Azur d’être étroi­te­ment sur­veillée par Mé­téo France. La ré­gion connaî­tra un ni­veau de plu­vio­mé­trie im­por­tant, alors qu’elle a dé­jà été tou­chée par d’im­por­tantes inon­da­tions dans le Var les 17 et 18 jan­vier.

hi­ver ex­cep­tion­nel. « On peut par­ler d’une ving­taine de per­tur­ba­tions plus ou moins ac­tives qui ont tou­ché le pays de­puis le dé­but de l’hi­ver, la Bre­tagne étant sou­vent la plus tou­chée » , dé­crit Etienne Ka­pi­kian. La ré­gion a connu cinq épi­sodes si­gni­fi­ca­tifs d’in­tem­pé­ries de­puis le 15 dé­cembre. « C’est l’en­chaî­ne­ment de per­tur­ba­tions qui en fait un évé­ne­ment mé­téo­ro­lo­gique ex­cep­tion­nel » , ex­plique- t- il. Mais il y a en­core moins bien lo­ti que nous. Nos voi­sins bri­tan­niques, au coeur de la tem­pête Ruth, connaissent l’hi­ver le plus plu­vieux de­puis un siècle et des inon­da­tions qui durent de­puis plus d’un mois dans le sud- ouest de l’An­gle­terre.

nRe­be­lote

nUn

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.