UpAndQui­ckau­som­met

Di­man­cheàVin­cennes. En l’ab­sence deMAHARAJAH, qui vient de le de­van­cer dans le GrandP­rix d’Amé­rique, UPANDQUICK­peut rem­por­te­run­nou­veau­suc­cès.

Le Parisien (Paris) - - Sport hippique - LIONEL STIEVEN

N’ayant rien eu à se re­pro­cher dans le Grand Prix d’Amé­rique, où il a conclu deuxième, UP AND QUICK peut abor­der ce Prix de France avec les plus hautes am­bi­tions, d’au­tant qu’il est aus­si confir­mé sur les par­cours de vi­tesse. Sa vic­toire de bout en bout dans le Critérium des 5 Ans est e ncore dans toutes les mé­moires, et un nou­veau nu­mé­ro de ce genre est pro­ba­ble­ment at­ten­du par tous les fans de ce trot­teur de grande qua­li­té.

nLes adieux de REA­DY CASH. Sur la brèche de­puis l’âge de 2 ans, REA­DY CASH se­ra vu en piste pour la der­nière fois et va lais­ser un grand vide. Cha­cun es­père que ce cham­pion va sor­tir par la grande porte. Ce double lau­réat de l’épreuve ( 2011 et 2013) ten­te­ra ain­si d’ins­crire son nom pour la troi­sième fois, mais il va avoir fort à faire face à notre fa­vo­ri, d’au­tant qu’il ne s’est pas mon­tré aus­si tran­chant du­rant les courses pré­pa­ra­toires.

nTHE BEST MADRIK en ap­pel. La pres­ta­tion de THE BEST MADRIK dans l’Amé­rique n’a pas été à la hau­teur des at­tentes, mais mieux vaut ne pas condam­ner ce can­di­dat tou­jours ca­pable de si­gner de très belles lignes droites. En cas de dé­faillance des deux grands fa­vo­ris pro­bables, il reste tou­jours ca­pable d’un coup d’éclat.

nTIMOKO, un autre cham­pion in­fa­ti­gable. A l’ins­tar de REA­DY CASH, TIMOKO n’a pas mé­na­gé sa peine de­puis l’âge de 2 ans, dé­cro­chant de très belles vic­toires tout au long de sa longue car­rière. N’ayant pas dé­mé­ri­té dans l’Amé­rique, avec une hon­nête cin­quième place et tou­jours as­so­cié à Jos Ver­beeck, qui le connaît dé­sor­mais par coeur, il reste à en­vi­sa­ger pour une belle place si les condi­tions de course lui sont fa­vo­rables.

nROYAL DREAM re­montre son nez. Lors du Grand Prix d’Amé­rique, ROYAL DREAM a ras­su­ré, car sa sep­tième place n’est pas mau­vaise, d’au­tant qu’il a été gê­né dans la phase fi­nale. Son cur­ri­cu­lum vi­tae oblige, quoi qu’il en soit, à res­pec­ter sa can­di­da­ture, d’au­tant qu’il a très bien cou­ru lors des deux der­nières édi­tions, em­po­chant un suc­cès et une deuxième place.

nUNIVERS DE PAN et quelques autres. S’il n’était pas tom­bé sur BE­CK­MAN il y a quelques jours dans le Prix de la Marne, UNI­VERS DE PAN au­rait trou­vé une com­pen­sa­tion à son éli­mi­na­tion dans l’Amé­rique. Peut- être que ce se­ra de­main, mais il vaut mieux l’en­vi­sa­ger pour les places, car la par­tie ne va pas être simple. TRIODE DE FELLIÈRE et UHLAN DU VAL sont évi­dem­ment d’autres pos­si­bi­li­tés pour un quin­té où les cinq pre­mières places vont être chè­re­ment ob­te­nues.

( Scoop­dy­ga/ V. Des­briel.)

Gros­bois, le 3 fé­vrier. UP AND QUICK peau­fine sa pré­pa­ra­tion pour le Grand Prix de France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.