Des obs­tacles à Mai­sons- Laf­fitte?

Le Parisien (Paris) - - Sport hippique - GENTLEMAN

Jac­quesMyard, dé­pu­té- maire de Mai­sons- Laf­fitte, qui mène le com­bat contre une éven­tuelle fer­me­ture de l’hip­po­drome des bords de Seine, voit d’un bon oeil le pro­jet de France Ga­lop qui consiste à sup­pri­mer les courses d’obs­tacle à En­ghien pour les trans­fé­rer sur l’hip­po­drome de Mai­sons- Laf­fitte. Il com­mente : « Voi­là une ex­cel­lente nou­velle, mais­ne­pré­ci­pi­tons pas les choses. Rien n’est en­core fi­na­li­sé, même si la mai­rie a bien évi­dem­ment don­né son plein ac­cord­de­prin­cipe. Cette dé­ci­sion pé­ren­nise l’hip­po­drome et sur­tout la fi­lière de l’obs­tacle. La fer­me­té de la mai­rie, avec l’ap­pui des pro­fes­sion­nels du­ga­lop et de la presse, a cer­tai­ne­ment contri­bué à ce pro­jet. France Ga­lop a su en ti­rer les conclu­sions. Nous­som­mes­tous prêts, du­con­seil­mu­ni­ci­pa­lau­con­seil gé­né­ral, en pas­sant par toute la fi­lière hip­pique, à jouer le jeu. »

Thier­ry De­lègue, fraî­che­ment­nom­mé­di­rec­teur gé­né­ral de France Ga­lop, pré­cise : « N’al­lons pas trop vite en be­sogne. Rien n’est ac­té, loin s’en faut. Ce pro­jet, par­mi d’autres, est au stade de l’étude. Certes, l’idée est bonne à la base, mais il ya­beau­coup­de­cri­tères à étu­dier. Une telle dé­ci­sion éco­no­mique ne se prend pas d’un coup de ba­guette ma­gique. Uneé­tude sé­rieuse et rai­son­nable doit être faite ra­pi­de­ment, mais sans pré­ci­pi­ta­tion. » Les pro­chaines se­maines risquent d’être dé­ci­sives, af­faire à suivre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.