« C

Le Parisien (Paris) - - Le Journal de Paris - A. A.

haque per­sonne ab­sorb e 3 0 0 à 400 images par jour en moyenne, et la pu­bli­ci­té sur les mo­nu­ments his­to­riques, au­to­ri­sée par Re­naud Don­ne­dieu de Vabres en 2007, n’a pas ar­ran­gé les choses, dé­nonce Alexandre Ga­dy. J’ai pu voir les ef­fets per­ni­cieux de ce phénomène il y a plu­sieurs an­nées, quand j’étais à Rome. Les écha­fau­dages étaient mon­tés plus tôt et dé­mon­tés plus tard pour lais­ser la pu­bli­ci­té plus long­temps. Au­jourd’hui, la Seine est de­ve­nue, à cause du mu­sée du Louvre ( Ier) ou de la Mon­naie de Pa­ris ( VIe), un vé­ri­table bou­le­vard pu­bli­ci­taire, alors qu’elle est une zone pro­té­gée. Le ( NDLR : la pu­bli­ci­té de la marque ne doit pas s’éta­ler sur plus de la moi­tié de la bâche) au pa­lais de Jus­tice ( Ier) ! Par ailleurs, l’ar­gu­ment qui consiste à dire que ces ins­tal­la­tions sont tem­po­raires ne tient pas à Pa­ris, car le nombre de mo­nu­ments est tel dans la ca­pi­tale que la pu­bli­ci­té y est tou­jours pré­sente. Cette op­po­si­tion peut pa­raître une fo­lie pour cer­tains en temps de crise. Nous sommes dans un com­bat per­du. Mais il s’agit de pré­ser­ver la beau­té et la poé­sie des mo­nu­ments. La pu­bli­ci­té ne les met pas en va­leur, elle les dé­grade. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.