Le­ti­mi­de­re­tour des­tou­ris­te­senTu­ni­sie

Après la chu­te­deBenA­li et la vic­toi­redes is­la­mis­te­sen2011, les tou­ris­te­sa­vaient­dé­ser­té­laTu­ni­sie. Ils com­mencent àre­ve­nir alors­que­le­pays s’est­do­téd’une­nou­vel­leCons­ti­tu­tion.

Le Parisien (Paris) - - Politique - TU­NIS ( TU­NI­SIE) De nos en­voyés spé­ciaux AVA DJAMSHIDI

Elle at­trape un mo­cas­sin et éclate de rire en le com­pa­rant à la taille de ses propres chaus­sures. Ce ma­tin, au coeur de la ca­pi­tale tu­ni­sienne, tout semble exo­tique à cette voya­geuse chi­noise. Shiu et sa fa­mille, ori­gi­naire de Pé­kin, sont ve­nus vi­si­ter les souks ba­rio­lés de la ca­pi­tale, Si­di Bou Saïd, ra­vis­sant vil­lage en forme de bal­con sur la mer, et les ves­tiges ar­chéo­lo­giques de Car­thage. Ils ne sont pas seuls. Ce mer­cre­di, cinq groupes de 36 Chi­nois ont dé­bar­qué de leur na­vire de croi­sière sur la Mé­di­ter­ra­née, le temps d’une es­cale de quelques heures. Entre deux poses photo, ils contemplent Bab el- Bahr, la porte de France, en écou­tant Fan Xian, leur guide, ra­con­ter l’his­toire de cette place. Un peu plus loin, des Ukrai­niens s’émer­veillent de­vant les tis­sus cha­toyants ac­cro­chés dans une échoppe.

nLes Fran­çais en­core fri­leux

Le so­leil brille, les ti­roirs- caisses sonnent. Un peu. Pas au­tant qu’avant la ré­vo­lu­tion, certes. Mais pe­tit à pe­tit, les tou­ristes font leur re­tour en Tu­ni­sie. Les com­mer­çants les ob­servent avec sou­la­ge­ment se perdre dans les ruelles de la mé­di­na, centre his­to­rique de la ca­pi­tale. « De­puis que Ben Ali est par­ti ( NDLR : en jan­vier 2011), ça a été très dur. On a ser­ré la cein­ture très, très fort » , confie Ra­chef Ke­noun.

Ce com­mer­çant vend des ché­chias pour 10 di­nars ( en­vi­ron 5 €). Mais ces der­nières an­nées, les clients ve­nus de l’étran­ger ont dé­ser­té ce pays em­pê­tré dans une tran­si­tion dé­mo­cra­tique hou­leuse. Le père de fa­mille es­père qu’avec la fin de cette pé­riode cri­tique ( consa­crée le 26 jan­vier par l’adop­tion d’une nou­velle Consti­tu­tion) ses coiffes tra­di­tion­nelles en feutre rouge trou­ve­ront en­fin pre­neurs.

Beau­coup nour­rissent cet es­poir en Tu­ni­sie. Avant que le peuple se sou­lève contre le pré­sident, le tou­risme a long­temps oc­cu­pé une place pré­pon­dé­rante dans l’éco­no­mie. En 2010, ce sec­teur em­ployait 12 % des ac­tifs et re­pré­sen­tait 6 % du PIB. Cette an­née- là, 1,4 mil­lion de Fran­çais avaient choi­si cette des­ti­na­tion, der­rière les Li­byens et les Al­gé­riens. De­vant l’in­sta­bi­li­té du pays, les chiffres se sont ef­fon­drés. L’an­née der­nière, près de 770 000 tou­ristes fran­çais se sont ren­dus dans le pays, soit une baisse de 40 % par rap­port à 2010.

Avec la si­tua­tion qui semble se nor­ma­li­ser, les étran­gers — Asia­tiques, An­glais, Al­le­mands, Russes — re­viennent, pro­fi­tant de ta­rifs très avan­ta­geux. Les Fran­çais, eux, se montrent en­core fri­leux. « Mais ça re­part, dit Leï­la Te­kaia, di­rec­trice de l’Office na­tio­nal du tou­risme tu­ni­sien à Pa­ris. On bé­né­fi­cie d’une em­bel­lie, sur­tout au ni­veau des ventes de der­nière mi­nute. » Une ten­dance qui pour­rait se confir­mer si la Tu­ni­sie par­vient à trans­for­mer l’es­sai de la tran­si­tion.

Cer­tains tour- opé­ra­teurs pro­gramment à nou­veau la des­ti­na­tion dans leur ca­ta­logue de vente, à l’ins­tar de Cos­ta Croi­sière, dont le « Se­re­na » fe­ra une halte dans la ca­pi­tale, ce qu’il n’avait pas fait de­puis en­vi­ron trois ans. « On a dé­sor­mais la ca­pa­ci­té d’opé­rer des es­cales à Tu­nis dans de bonnes condi­tions » , as­sure Georges Azouze, son pré­sident. Une pers­pec­tive très at­ten­due par nombre de Tu­ni­siens, même si beau­coup ap­pré­hendent la sai­son es­ti­vale. « On sau­ra cet été si les tou­ristes re­viennent vrai­ment » , sou­rit un com­mer­çant. Si c’est le cas, on se­ra sor­ti d’af­faire. »

( LP/ Ar­naud Du­mon­tier.)

Tu­nis ( Tu­ni­sie), le 5 fé­vrier. Les tou­ristes, no­tam­ment asia­tiques, se pressent à nou­veau dans les rues et les places his­to­riques de la ca­pi­tale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.