Les rythmes sco­laires mé­con­tentent en­core

Le Parisien (Paris) - - Société -

Des cen­taines de per­sonnes ont ma­ni­fes­té, hier, dans plu­sieurs villes de France, à l’ap­pel du col­lec­tif de pa­rents d’élèves les Gi­lets jaunes, contre la ré­forme des rythmes sco­laires, qui pré­voit que toutes les écoles pas­se­ront à la semaine de quatre jours et de­mi à la ren­trée ( cer­taines y sont pas­sées en sep­tembre). En ré­gion pa­ri­sienne, plu­sieurs ras­sem­ble­ments ont eu lieu, à Au­ber­vil­liers ( Sei­neSaint- De­nis), à Ne­mours ( Seine- etMarne), ain­si que dans l’Oise, à Noyon. A Evry ( Es­sonne), 400 pa­rents, en­sei­gnants et élus ont dé­fi­lé, vê­tus de gi­lets jaunes, ac­com­pa­gnés de dro­ma­daires et de po­neys, avec des pan­cartes « Touche pas à mon mer­cre­di » . A Mul­house ( Haut- Rhin), ils étaient éga­le­ment 400 à dé­fi­ler, se­lon les or­ga­ni­sa­teurs, mu­nis de sif­flets et de bal­lons jaunes. Des ma­ni­fes­ta­tions si­mi­laires ont eu lieu à Sa­verne ( Bas- Rhin) et Be­san­çon ( Doubs). Ven­dre­di, les Gi­lets jaunes avaient dé­jà ap­pe­lé à boy­cot­ter les écoles pour pro­tes­ter contre la ré­forme.

Trois quarts des Fran­çais sont fa­vo­rables à une IVG sans res­tric­tion, se­lon un son­dage Ifop qui pa­rait dans « Sud Ouest di­manche » . Ils étaient 48 % en sep­tembre 1974, à quelques mois du vote de la loi Veil au­to­ri­sant l’in­ter­rup­tion vo­lon­taire de gros­sesse. 25 % des Fran­çais consi­dèrent au­jourd’hui qu’il faut po­ser des li­mites au droit à l’avor­te­ment, 6% dé­cla­rant qu’il ne doit être au­to­ri­sé que lorsque la femme est en dan­ger, contre 24 % en 1974.

Un gi­ra­fond’un an et de­mi en par­faite san­té est pro­mis au­jourd’hui à l’eu­tha­na­sie au zoo de Co­pen­hague, mal­gré des pro­tes­ta­tions de dé­fen­seurs des ani­maux au Da­ne­mark. Ma­rius doit être exé­cu­té avec un pistolet d’abat­tage, puis au­top­sié, et en­fin dé­pe­cé pour nour­rir les fauves. Le zoo ex­plique qu’il n’a pas le choix : il est en ef­fet te­nu d’évi­ter la consan­gui­ni­té entre gi­rafes. Or cas­trer l’ani­mal au­rait des ef­fets in­dé­si­rables et ce­la a donc été ju­gé plus cruel.

De nou­velles ga­lettes d’hy­dro­car­bure ont été dé­cou­vertes, hier, sur les côtes fran­çaises de la Loire- At­lan­tique et de la Ven­dée. Ces ar­ri­vées se suc­cèdent de­puis mer­cre­di. En Loire- At­lan­tique, ce sont sur­tout les com­munes de Pi­riac- sur- Mer et As­sé­rac qui sont le plus tou­chées. En Ven­dée, les plages de Bar­bâtre sur l’île de Noir­mou­tier et Olonne- surMer ont été souillées.

Google a pu­blié sur sa page d’ac­cueil fran­çaise, hier, un en­cart men­tion­nant sa condam­na­tion à une amende de 150 000 € par la Com­mis­sion na­tio­nale de l’in­for­ma­tique et des li­ber­tés. La sanc­tion de la Cnil était as­sor­tie d’une obli­ga­tion de pu­blier pen­dant 48 heures un com­mu­ni­qué sur sa page d’ac­cueil. Google avait contes­té l’obli­ga­tion de pu­bli­ca­tion de­vant le Conseil d’Etat, qui avait re­je­té cette de­mande ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.