Nun­ges­ser, sta­rauxE­tats- Unis

Le Parisien (Paris) - - Société - V. MD.

La po­pu­la­ri­té de Charles Nun­ges­ser avait tra­ver­sé l’At­lan­tique bien avant l’odys­sée fa­tale. Entre 1923 et 1925, le hé­ros de la Grande Guerre est aux Etats- Unis l’at­trac­tion d’un cirque aé­rien am­bu­lant où il re­cons­ti­tue ses com­bats de 14- 18 avec des mi­trailleuses char­gées à blanc. Une tour­née triom­phale. Quel Fren­chy était ca­pable de ras­sem­bler 200 000 fans à Chi­ca­go à part l’as des as ? On dé­roule le ta­pis rouge au pi­lote qui a droit à de fas­tueuses ré­cep­tions dans les clubs et uni­ver­si­tés mais aus­si aux dis­cours lau­da­teurs des gou­ver­neurs.

nIl voi­sine avec Na­po­léon

Le French Cap­tain est ain­si in­tro­ni­sé en deux acro­ba­ties, trois loo­pings, chou­chou de tout un peuple qui va jus­qu’à exi­ger sa na­tu­ra­li­sa­tion. Un jour­na­liste amé­ri­cain le pré­sente comme « le Fran­çais le plus cé­lèbre avec Na­po­léon ! » Le vol­ti­geur est une star dont la sa­ga est im­mor­ta­li­sée par les ca­mé­ras de Hol­ly­wood qui lui font jouer son propre per­son­nage dans « The Sky Rai­der » ( « le Cor­saire du ciel » ) .

Si l’Amé­rique s’est prise au­tant d’af­fec­tion pour lui, c’est aus­si et sur­tout parce qu’il por­tait dans son coeur l’une de ses com­pa­triotes, la jeune et jo­lie brune Con­sue­lo Hat­ma­ker, épou­sée en 1923 en l’église de la Ma­de­leine à Pa­ris. C’est la fille du se­cré­taire par­ti­cu­lier du mil­liar­daire Cor­ne­lius Van­der­bilt. L’aven­ture se solde fi­na­le­ment par un di­vorce en 1926 pour « in­com­pa­ti­bi­li­té » . Trop at­ta­chée à la vie new- yor­kaise, la « miss » avait re­fu­sé de s’ins­tal­ler dé­fi­ni­ti­ve­ment en France.

En 1923, Charles Nun­ges­ser épouse Con­sue­lo Hat­ma­ker, une jo­lie New- Yor­kaise. Ils di­vor­ce­ront trois ans plus tard, la jeune épouse re­fu­sant de s’ins­tal­ler en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.