« Onest­meilleurs­qu’eux­sur­la­du­rée »

Blai­seMa­tui­di, mi­lieu­de­ter­rain­duPSG

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - MONACO De l’un de nos en­voyés spé­ciaux Pro­pos recueillis par A. H.

Blaise Ma­tui­di a li­vré un rude com­bat dans l’en­tre­jeu face à Mou­tin­ho, Tou­la­lan puis Kon­dog­bia. Mais l’in­fa­ti­gable mi­lieu in­ter­na­tio­nal se dit dé­çu de ne ra­me­ner qu’un point après avoir me­né au score une bonne par­tie de la ren­contre. Le PSG a- t- il man­qué l’oc­ca­sion de tuer le cham­pion­nat ? BLAISE MA­TUI­DI. Même en cas de suc­cès, on n’au­rait pas mis la main sur la Ligue 1. On a tou­jours nos cinq points d’avance sur Monaco et c’est l’es­sen­tiel. Nous avons ra­pi­de­ment me­né au score, ce qui nous a per­mis de contrô­ler le match. Mais après, les choses ont été plus com­pli­quées. On a pei­né pour se créer des oc­ca­sions dan­ge­reuses. On a souf­fert mais on a su gar­der le ré­sul­tat après l’éga­li­sa­tion. C’est bien. On au­rait même pu l’em­por­ter en toute fin de match. Le nul est un re­sul­tat équi­li­bré. Mais je le ré­pète, le cham­pion­nat ne se jouait pas sur ce match.

Il n’y avait pas de joie dans le ves­tiaire”

Qui fait la bonne opé­ra­tion, Pa­ris ou Monaco ? C’est à Pa­ris que ce match nul pro­fite puisque nous gar­dons notre avan­tage au clas­se­ment. Ça a été un bon match. On est sa­tis­faits de ra­me­ner un point de ce dé­pla­ce­ment, même si on est un peu dé­çus aus­si car on a me­né au score. Il n’y avait pas de joie dans le ves­tiaire. On vou­lait vrai­ment ga­gner, c’est nor­mal d’être dé­çus. On va tra­vailler cette se­maine pour re­par­tir de l’avant contre Va­len­ciennes ven­dre­di pro­chain. Le PSG n’a pas bat­tu Monaco en deux confron­ta­tions, quelle est la meilleure équipe ? Monaco a une belle équipe qui nous a of­fert une bonne op­po­si­tion. Après, sur la du­rée, on est de­vant au clas­se­ment. Donc on est meilleurs qu’eux sur la du­rée.

( AFP/ Va­lé­ry Hache.)

Stade Louis- II ( Monaco), hier soir. Blaise Ma­tui­di pro­fite plus au PSG qu’à Monaco puisque, dit- il, « nous gar­dons notre avan­tage au clas­se­ment » .

pense que le match nul

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.