Ibrae­na­vait plein­le­dos

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour -

ZnUEFA

la­tan Ibra­hi­mo­vic n’était pas to­ta­le­ment re­mis de son pro­blème au dos et c’est, peut- être, une des ex­pli­ca­tions de sa pres­ta­tion en de­mi- teinte. « J’avais très mal ( NDLR : au dos) mais je ne veux pas avan­cer ça comme une ex­cuse » , a ex­pli­qué le Sué­dois après le match. Il est vrai que l’on n’a pas re­con­nu le Zla­tan de ces der­nières se­maines. « Il a joué avec une gêne mais, comme vous le sa­vez, c’est un joueur très im­por­tant pour le PSG. On a du mal à le lais­ser au re­pos, même quand il a des pro­blèmes de dos » , a plai­dé Laurent Blanc.

: l’ap­pel de Blanc exa­mi­né de­main. La com­mis­sion de dis­ci­pline de l’UEFA exa­mi­ne­ra de­main ma­tin l’ap­pel for­mu­lé par le PSG pour la sus­pen­sion de Laurent Blanc. L’en­traî­neur pa­ri­sien a été sus­pen­du pour le match al­ler de Ligue des cham­pions contre Le­ver­ku­sen, le 18 fé­vrier, en rai­son du re­tard de ses joueurs au dé­but des se­condes pé­riodes de trois des six ren­contres de la phase de poules. La di­rec­tion pa­ri­sienne avait trou­vé la sanc­tion « très sé­vère » .

cin­quan­taine de sup­por­teurs pa­ri­siens re­fou­lés. Avant le match d’hier soir, une cin­quan­taine de sup­por­teurs du PSG, non mu­nis de billets et qui ont al­lu­mé des pé­tards se­lon les au­to­ri­tés mo­né­gasques, ont été em­pê­chés d’en­trer dans le stade Louis II. Cer­tains d’entre eux ont vu leur billets an­nu­lés dans la se­maine pré­cé­dant la ren­contre.

nUne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.