Les­taxis­plu­sen­co­lè­re­que­ja­mais

En guerre contre leurs concur­rents, les vé­hi­cules de tou­risme avec chauffeur ( VTC), les taxis ma­ni­festent au­jourd’hui àPa­ris et en pro­vince.

Le Parisien (Paris) - - Economie - ER­WAN BENEZET ET JOF­FREY VOVOS

Les taxis sont mé­con­tents. Et le font sa­voir une nou­velle fois au­jourd’hui par un gros coup de force pré­vu à Pa­ris et dans les prin­ci­pales villes de pro­vince, à l’ap­pel des syn­di­cats CFDT, CGT, FO, SDCTP et CST.

nCir­cu­la­tion per­tur­bée

En Ile- de- France, les deux prin­ci­pales au­to­routes me­nant à la ca­pi­tale se­ront ab­so­lu­ment à évi­ter, l’A1 au nord et l’A6 au sud. Deux cor­tèges ont pré­vu de se ras­sem­bler à par­tir de 6 heures, au­jourd’hui, sur les par­kings des aé­ro­ports de Rois­sy ( Vald’Oise) et d’Or­ly ( Val- de- Marne) avant de conver­ger à faible al­lure vers Pa­ris à par­tir de 8 heures et re­joindre le centre de la ca­pi­tale. La pré­fec­ture de po­lice de Pa­ris a pré­vu un large pé­ri­mètre d’iso­le­ment où la cir­cu­la­tion se­ra in­ter­dite. La dis­per­sion n’est an­non­cée que vers 18 heures. « Il y au­ra vrai­sem­bla­ble­ment des ré­per­cus­sions sur l’en­semble du sec­teur au­to­rou­tier concer­né ain­si qu’aux abords du Champ- de­Mars. Nous conseillons donc aux au­to­mo­bi­listes de contour­ner très lar­ge­ment la zone » , in­dique la di­rec­tion de l’ordre pu­blic et de la cir­cu­la­tion. A Mar­seille ( Bouches- duR­hône), plu­sieurs points de dé­part sont pré­vus à par­tir de 7 heures : l’aé­ro­port de Ma­ri­gnane ne se­ra pas blo­qué, mais les taxis n’as­su­re­ront pas la prise en charge des clients.

nPour­quoi une nou­velle jour­née de ma­ni­fes­ta­tions ?

Cette nou­velle mo­bi­li­sa­tion in­ter­vient alors que le Con­seil d’Etat vient de sus­pendre le dé­cret qui im­po­sait un dé­lai mi­ni­mum de quinze mi­nutes entre la ré­ser­va­tion d’un VTC ( vé­hi­cule de tou­risme avec chauffeur) par un client et sa prise en charge. Un re­vi­re­ment in­ac­cep­table pour les taxis qui dé­noncent une « concur­rence dé­loyale » qui risque « de mettre en­core plus à mal un sec­teur tou­ché de plein fouet par la crise » . « Il faut a mi­ni­ma régle- men­ter les VTC, es­time Alexandre, ar­ti­san taxi de­puis treize ans à Cer­gy ( Val- d’Oise). C’est un deux poids deux me­sures qui nous est ex­trê­me­ment pré­ju­di­ciable. »

nLe pré­cé­dent

Cette nou­velle ma­ni­fes­ta­tion suc­cède aux mou­ve­ments du 13 jan­vier, émaillés d’in­ci­dents. A Pa­ris, plu­sieurs cen­taines de chauf­feurs ( 800 se­lon les or­ga­ni­sa­teurs) avaient sui­vi le même par­cours. Consé­quence, au plus fort du re­grou­pe­ment, jus­qu’à 250 km de bou­chons avaient été re­cen­sés en Ile- de- France. La pa­gaille avait été d’au­tant plus grande que les deux cor­tèges, qui de­vaient prendre la route à 8 heures, étaient fi­na­le­ment par­tis en ordre dis­per­sé et par pe­tits groupes tout au long de la ma­ti­née. « Rien ne dit que ce scé­na­rio ne se re­pro­dui­ra pas » , craint un fonc­tion­naire de la pré­fec­ture de po­lice. En pro­vince, la mo­bi­li­sa­tion a été plus mo­dé­rée. A Mar­seille, le ras­sem­ble­ment de 350 taxis, se­lon les or­ga­ni­sa­teurs, 140 se­lon la po­lice, a créé des bou­chons dans le centre. A Lyon, une qua­ran­taine étaient par­tis de l’aé­ro­port.

nLa crainte de dé­bor­de­ments

« Ça va être chaud ! pro­nos­tique Mi­chel, un chauffeur de taxi in­ter­ro­gé à une borne, porte de Cli­gnan­court ( Pa­ris XVIIIe). On est très re­mon­tés car on en a marre que les pou­voirs pu­blics ne fassent rien alors que beau­coup de pseu­do- chauf­feurs agissent en toute illé­ga­li­té. En at­ten­dant, c’est nous qui trin­quons ! » « J’ai peur que ça parte en vrac, confie un autre. La co­lère est telle que ça pour­rait fa­ci­le­ment dé­gé­né­rer. » Huit or­ga­ni­sa­tions de taxis ( comme la FFTP, la FNDT ou l’Unit) ont dé­jà pré­vu de pro­tes­ter à nou­veau le 8 mars en blo­quant les prin­ci­pales grandes villes de France.

( LP/ Del­phine Gold­sz­te­jn.)

Place Vau­ban ( Pa­ris VIIe). Comme le 13 jan­vier, les taxis pa­ri­siens se­ront en grève et ma­ni­fes­te­ront au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.