EnInde, un­ti­gre­man­geur d’hom­me­sè­me­la­ter­reur

En cinq se­maines, l’ani­mal a dé­jà fait neuf vic­times, dont la der­nière ven­dre­di. L’Etat a lan­cé une es­couade de chas­seurs etde gardes fo­res­tiers pour tra­quer la bête.

Le Parisien (Paris) - - Faits divers - A. C.

Il au­rait en­vi­ron 3 ans, pè­se­rait près de 300 kg, et ter­ro­rise de­puis le 29 dé­cembre der­nier les ha­bi­tants de la pro­vince de l’Ut­tar Pra­desh en Inde. Voi­là plu­sieurs se­maines main­te­nant qu’un tigre du Ben­gale af­fole les au­to­ri­tés et les po­pu­la­tions in­diennes après l’of­fi­cia­li­sa­tion ven­dre­di de la dé­cou­verte du corps de sa neu­vième proie pré­su­mée, un jeune pay­san d’une ving­taine d’an­nées. Comme pour les huit autres cas pré­cé­dem­ment re­cen­sés, le fé­lin a at­ta­qué mor­tel­le­ment un pay­san qui ef­fec­tuait des tra­vaux à proxi­mi­té d’une fo­rêt.

« La vic­time avait dis­pa­rue de­puis jeu­di, elle était al­lée dans la jungle pour re­trou­ver son bé­tail » , ex­pli­quait ven­dre­di Sa­lil Shuk­la, un res­pon­sable du dis­trict du Bin­jor, qui a ajou­té que la dé­pouille lar­ge­ment dé­vo­rée du jeune homme avait été dé­cou­verte à moins de deux cents mètres du village qu’il ha­bi­tait.

Cette nou­velle dé­cou­verte ma­cabre a fait mon­ter d’un cran en­core la ner­vo­si­té des ha­bi­tants ins­tal­lés en bor­dure de la ré­serve na­tu­relle du Jim Cor­bett Na­tio­nal Park, où près de 200 tigres sont re­cen­sés. Des me­sures ont été prises pour pa­rer toute nou­velle at­taque.

nPièges, ap­pâts et pis­to­lets à tran­qui­li­sants

« Les en­fants du village sont priés de ne pas s’aven­tu­rer trop loin, sur­tout le ma­tin et après le cou­cher du so­leil. Même les pay­sans qui étaient ha­bi­tués à dor­mir dans les champs pour em­pê­cher les ani­maux, tels que les cerfs, de dé­truire leur ré­colte res­tent dé­sor­mais chez eux la nuit » , a ex­pli­qué à la presse lo­cale Anand Sai­ni, le frère de la der­nière vic­time. Afin d’éra­di­quer la bête me­na­çante, les au­to­ri­tés de la pro­vince de l’Ut­tar Pra­desh ont en­ga­gé une es­couade de six chas­seurs qui, au moyen de di­vers pièges et ap­pâts, tentent de cap­tu­rer le fé­lin. A leurs cô­tés, des gardes fo­res­tiers cir­cu­lant à dos d’élé­phant et ar­més de pis­to­lets à tran­quilli­sants leur prêtent main- forte. « La pro­chaine at­taque contre un homme peut sur­ve­nir à tout mo­ment » , ex­plique Na­wab Sha­fat Ali Khan, qui di­rige l’équipe des chas­seurs.

Alors qu’en­vi­ron 40 000 tigres étaient re­cen­sés en Inde il y a près de cin­quante ans, avant que le bra­con­nage et le dé­ve­lop­pe­ment in­dus­triel n’en fassent dra­ma­ti­que­ment chu­ter le nombre, le pays abri­te­rait au­jourd’hui près de la moi­tié des 3 000 fé­lins ré­per­to­riés dans le monde. Même si les at­taques sont rares, la perte de leur ha­bi­tat na­tu­rel peut ame­ner l’ani­mal à vivre à proxi­mi­té des hommes. « Comme le nombre de tigres aug­mente dans les parcs, la sur­face dis­po­nible di­mi­nue, aus­si doivent- ils trou­ver de nou­veaux es­paces » , re­lève Jo­seph Vat­ta­ka­ven, co­or­di­na­teur de WWF pour l’Inde, spé­cia­liste de ces fé­lins. « En ten­tant de tra­ver­ser ces ter­ri­toires, le tigre se trouve confron­té à la po­pu­la­tion. Il n’es­saie pas tou­jours de tuer, mais quand il se re­trouve cer­né, le conflit de­vient in­évi­table » , ajoute- t- il. Pour les ha­bi­tants, l’ur­gence n’est guère la dé­fense de la faune, mais de­meure la traque de ce fé­lin à l’im­pres­sion­nant ta­bleau de chasse.

( AFP/ P. Singh.)

Ba­rah­pur ( Inde), le 2 fé­vrier. Des chas­seurs se lancent sur les traces du tigre qui af­fole la po­pu­la­tion ins­tal­lée

en bor­dure de la ré­serve na­tu­relle du Jim Cor­bett Na­tio­nal Park, où près de 200 tigres sont re­cen­sés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.