Da­vidBeck­ham­de­mande del’ar­gen­tauQa­tar

Las­tar an­glai­se­cher­chedes fi­nan­ce­ments­pour­son­clubàMia­mi

Le Parisien (Paris) - - Sports - AR­NAUD HER­MANT

mal­heu­reu­se­ment dis­pa­ru, mais je sais que Mia­mi est de nou­veau prêt pour le foot­ball » , se fé­li­cite le cham­pion de France 2013.

Mal­gré son en­thou­siasme, Beck­ham ne sou­haite pas di­la­pi­der sa for­tune per­son­nelle dans cette aven­ture. Il a be­soin de par­te­naires so­lides pour construire l’équipe de stars dont il rêve. Pour ac­qué­rir cette fran­chise de MLS, Beck­ham va le­ver une op­tion ob­te­nue lors de son pas­sage aux Los An­geles Ga­laxy ( 2007- 2012) lui per­met­tant de lan­cer un club au ta­rif pré­fé­ren­tiel de 25 M$ ( 18,3 M€). Et comme beau­coup d’autres en­tre­pre­neurs en quête de fonds, il a pen­sé au Qa­tar. L’émirat ne de­vrait pas être in­sen­sible à l’idée de s’as­so­cier à l’icône mon­diale pour par­tir à la conquête du Nou­veau Monde.

( AFP/ A. F.)

Mia­mi, Flo­ride ( Etats- Unis), le 5 fé­vrier. Da­vid Beck­ham est de­ve­nu pro­prié­taire d’une fran­chise duC­ham­pion­nat nord- amé­ri­cain de foot­ball, moyen­nant 18,3 M€ qu’il ne sou­haite pas in­ves­tir sur ses fonds propres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.