Fourcade, àla­pour­suite de­la­mé­daille

Les Bleus cou­ren­ten­co­rea­près leur pre­miè­re­bre­loque. Mar­tinFour­ca­dees­pè­re­rec­ti­fier le tir cet après- mi­di.

Le Parisien (Paris) - - Jeux olympiques D'hiver - ÉRIC BRUNA

ont été as­sez lourds à gé­rer. Il a lais­sé beau­coup d’in­flux ner­veux, et j’avais même peur que l’ad­di­tion soit plus sa­lée au tir ( NDLR : un tir couché ra­té). Quand on est en dif­fi­cul­té, le pre­mier truc qui peut pé­ter, c’est le tir. Compte te­nu du contexte, ça reste vrai­ment bon. »

Ra­phaël Poi­rée, l’oc­tuple cham­pion du monde au­jourd’hui con­sul­tant pour la té­lé­vi­sion nor­vé­gienne, reste op­ti­miste. « Le Mar­tin de sa­me­di, ce n’était pas ce­lui qu’on a l’ha­bi­tude de voir, ob­serve la lé­gende tri­co­lore du bi­ath­lon. Il vou­lait cla­quer d’en­trée, et il de­vient un out­si­der. Il y a vrai­ment de la concur­rence. Mais tous les for­mats lui conviennent, il a ga­gné sur toutes les dis­ci­plines. C’est un bat­tant. » La balle psy­cho­lo­gique n’est pour­tant pas dans le fu­sil du Fran­çais. « Ceux qui ont dé­jà du mé­tal en poche n’ont plus rien à perdre, lance Bou­thiaux. Ce­la leur donne quand même un pe­tit avan­tage… »

( AP/ Ge­ro Bre­loer.)

Lau­ra ( Rus­sie), sa­me­di. Seule­ment 6e du 10 km sprint il y a deux jours, Mar­tin Fourcade s’élan­ce­ra 12’’ après le Nor­vé­gien Bjøern­da­len.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.