Les­pleurs­pourRea­dyCash, les­lau­riers­pourNo­rasBean

Le Parisien (Paris) - - Sport hippique - K. R.

Voi­là, c’est fi­ni. REA­DY CASH tire sa ré­vé­rence. Le pro­té­gé de Thier­ry Du­val­des­tin et Phi­lippe Al­laire ne fou­le­ra plus les pistes. Un adieu qui s’est sol­dé par une dis­qua­li­fi­ca­tion dans le Prix de France, la triste conclu­sion d’une car­rière ex­tra­or­di­naire. Un peu plus d’une heure et de­mie après l’épreuve, le crack a été pré­sen­té à la foule. REA­DY CASH s’est mon­tré as­sez do­cile pour se lais­ser ca­res­ser par le pu­blic, ve­nu nom­breux, mais le cham­pion a son ca­rac­tère et son tem­pé­ra­ment de feu s’est fait res­sen­tir dans les ba­lances, face à ses fans, se mon­trant as­sez ten­du. Dans l’en­tou­rage du che­val, l’émo­tion est à son comble. « C’est un sou­la­ge­ment, lance, un brin ému, Phi­lippe Al­laire, son pro­prié­taire, car il quitte la scène en bonne san­té. C’est dom­mage de fi­nir sur une fausse note, mais le che­val a eu une ma­gni­fique car­rière, et je ne re­grette pas mon choix. Je tiens à re­mer­cier le pu­blic, qui est ve­nu nom­breux pour voir REA­DY CASH, ain­si que l’ini­tia­tive prise par le Trot de lui rendre hom­mage. » Sur le po­dium, Thier­ry Du­val­des­tin avoue, les larmes aux yeux, « qu’il se­ra dur de re­trou­ver un che-

nLa Suède met la France à terre

On l’au­rait presque ou­blié, mais NORAS BEAN a rem­por­té, du plus pe­tit des écarts, ce Prix de France. Si plu­sieurs che­vaux ont été mal­heu­reux dans la phase fi­nale, le che­val sué­dois n’a pas vo­lé son sacre en s’im­po­sant à la fa­veur d’une ma­gni­fique ligne droite. Après le triomphe de MA­HA­RA­JAH dans le Grand Prix d’Amé­rique, ce suc­cès as­soit plei­ne­ment la su­pré­ma­tie des trot­teurs scan­di­naves sur l’hi­ver pa­ri­sien. « Je pen­sais prendre une place, mais tout s’est pas­sé comme dans un rêve, confie Björn Goop, le dri­ver lau­réat. C’est ma pre­mière grande vic­toire en France. Nor­ma­le­ment, c’est Ste­fan Sö­derk­vist qui le mène, mais il est en va­cances. » Une au­baine dont le dri­ver sué­dois aux 4 843 vic­toires a plei­ne­ment pro­fi­té.

( Scoop­dy­ga/ M. Valle.)

Vin­cennes, hier. Mal­gré la dé­faite, REA­DY CASH et son en­tou­rage sont al­lés sa­luer une der­nière fois le pu­blic ve­nu en nombre pour les adieux à la piste du cham­pion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.