Tra­vail du di­manche : l’union sa­crée

Le Parisien (Paris) - - Economie - E. M.

es prin­ci­pales or­ga­ni­sa­tions de sa­la­riés ( CFDT, CGT, FO, SUD, CFE- CGC, etc.) ont fait cause com­mune hier avec les or­ga­ni­sa­tions p a t r o nal e s d e c o mmer­çants ( Con­fé­dé­ra­tion des commerçants de France, Fé­dé­ra­tion des dé­taillants de chaus­sures, de dro­gue­rie, etc.) pour dé­fendre le re­pos do­mi­ni­cal lors d’une confé­rence de presse à la Bourse du Tra­vail ( Pa­ris Xe). Une drôle d’al­liance, qui s’ex­plique par la crainte des com­merces de centre- ville qui dé­noncent l a concur­rence dé­loyale des grandes en­seignes.

« Notre gou­ver­ne­ment s’aco­quine avec les lob­bys de la grande dis­tri­bu­tion » , dé­nonce Jean Dion­not, pré­sident du Col­lec­tif des amis du di­manche. Et de ci­ter une étude de l ’ Obs e r v a t o i r e f r a n ç a i s d e s conjonc­tures éco­no­miques ( OFCE) mon­trant que l’ou­ver­ture des ma­ga­sins le di­manche ne re­lance pas la consom­ma­tion et nuit à la qualité des emplois.

LGoogle et Ber­cy dis­cutent tou­jours sur l’éven­tuel re­dres­se­ment fis­cal en France du géant de l’In­ter­net. « Per­sonne n’en connaît donc le mon­tant à ce stade » , a in­di­qué hier une source proche du dos­sier. Les sommes de 500 mil­lions et d’un mil­liard d’eu­ros ont été évo­quées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.