« Mon amie c’est la fi­nance ! »

Le Parisien (Paris) - - Le Rendez- Vous -

Lors de sa cam­pagne pour l’élec­tion présidentielle, le can­di­dat Hol­lande avait stig­ma­ti­sé le monde de la fi­nance, le qua­li­fiant « d’ad­ver­saire qui n’a pas de nom, pas de vi­sage » , et il avait pro­mis de le ré­for­mer. Dans ce livre, les au­teurs ( les jour­na­listes éco­no­miques Adrien de Tri­cor­not, Ma­thias Thé­pot et Franck De­dieu) af­firment qu’en fait de ré­forme le pro­jet de loi de sé­pa­ra­tion et de ré­gu­la­tion des ac­ti­vi­tés ban­caires est un leurre. Sur près de 200 pages, avec l’éco­no­miste Gaël Gi­raud, ils ex­pliquent le conte­nu de cette ré­forme, et surtout « ce qu’elle au­rait pu être pour sou­te­nir une vraie po­li­tique de re­lance éco­no­mique » . Un ou­vrage pé­da­go­gique, clair, qui dé­crit éga­le­ment avec sim­pli­ci­té le rôle du lob­by ban­caire et comment il s’im­pose dans les cou­lisses des par­le­men­taires. « Mon amie c’est la fi­nance ! Comment Fran­çois Hol­lande a plié de­vant les ban­quiers » , Bayard, 17 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.