L’obé­si­té se sta­bi­lise chez les col­lé­giens

Le Parisien (Paris) - - Société - M.- P. R.

ou­velle en­cou­ra­geante : les pro­blèmes de poids des col­lé­giens n’aug­mentent plus. D’après une étude réa­li­sée au­près des élèves de 3e ( 14- 15 ans) par la Drees ( Di­rec­tion de la re­cherche, des études, de l’éva­lua­tion et des sta­tis­tiques), près d’un jeune ado­les­cent sur cinq ( 18 %) était en sur­poids en 2009, par­mi les­quels 4 % étaient obèses. Des chiffres qua­si­ment iden­tiques à ceux de 2004, qui re­flètent une « ten­dance favorable » à l’échelle na­tio­nale, a in­di­qué la Drees hier. Mais dans le dé­tail, les in­éga­li­tés per­sistent se­lon les classes so­ciales : « 22 % des ado­les­cents dont l’un des pa­rents est ou­vrier sont at­teints de sur­charge pon­dé­rale, contre seule­ment 12 % chez les en­fants de cadres » , alerte l’or­ga­nisme.

Ces dis­pa­ri­tés s’ob­servent éga­le­ment en ma­tière de san­té buc­co­den­taire ( 58 % des ado­les­cents dont l’un des pa­rents est ou­vrier ont au moins une ca­rie, contre 34 % chez les autres). La so­lu­tion ? La Dress pré­co­nise une pré­ven­tion ci­blée sur les plus dé­fa­vo­ri­sés.

N

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.