L’ex- ma­ri tor­tion­naire nie en bloc

Le Parisien (Paris) - - Faits Divers -

our­sui­vi pour tor­tures et actes de bar­ba­rie sur son ex- femme, Co­lette, pen­dant plus de trente ans, Re­né Schem­bri a nié les faits hier au pre­mier jour de son pro­cès de­vant la cour d’as­sises des Bou­ches­du- Rhône.

Comme lors de l’en­quête, cet en­sei­gnant à la re­traite de 72 ans l’a de nou­veau ac­cu­sée d’être mo­ti­vée par une vo­lon­té de ven­geance et dans un but fi­nan­cier après avoir été dé­bou­tée dans la pro­cé­dure de li­qui­da­tion de la com­mu­nau­té de biens du couple.

PFace à ses dé­né­ga­tions, Co­lette a lon­gue­ment ex­po­sé sa vie de souf­frances et de sou­mis­sion aux ju­rés d’Aix- en- Pro­vence et ex­pli­qué qu’elle n’avait en fait « ja­mais osé par­ler » jus­qu’à ce qu’ils soient of­fi­ciel­le­ment sé­pa­rés, y com­pris « du­rant la pro­cé­dure de di­vorce » .

A l a barre hier après- mi­di, un pre­mier mé­de­cin est ve­nu confor­ter son té­moi­gnage en dé­taillant « les lé­sions chroniques » dès 1973 et les « mu­ti­la­tions sexuelles qui res­semblent à des tech­niques d’ex­ci­sion » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.