Pro­fi­teurs

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - THIER­RY BORSA tbor­sa@le­pa­ri­sien.fr

Soixante ans après le cé­lèbre ap­pel de l’ab­bé Pierre, il reste en France plus de 3,5 mil­lions de mal­lo­gés. Un drame so­cial qui ai­guise l’ap­pé­tit des mar­chands de som­meil. Pour ceux- là, les co­pro­prié­tés des quar­tiers sen­sibles sont une au­baine : des ha­bi­tants qui ne par­viennent plus à payer les charges, une mise en vente du lo­ge­ment par ad­ju­di­ca­tion et les voi­là pour pas grand- chose pro­prié­taires de quelques mètres car­rés qui vont rap­por­ter gros : ceux qui ne dis­posent pas de re­ve­nus suf­fi­sants pour louer un lo­ge­ment « nor­mal » viennent s’en­tas­ser dans ces lo­caux loués à la dé­coupe. C’est tou­jours mieux que la rue ou les hé­ber­ge­ments d’ur­gence. Une rente pour les pro­prié­taires. Scan­da­leux. Mais mettre fin à ce tra­fic- là se­rait aus­si prendre le risque de pri­ver de toit des mil­liers de per­sonnes que la pé­nu­rie de lo­ge­ments so­ciaux en­voie chez ces pro­fi­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.