« Une­fui­tee­na­vant­dans­le­men­songe »

Mes Gilles- Jea­netRe­naudPor­te­joie, avo­cats­deCé­ci­leBour­geon

Le Parisien (Paris) - - Faits divers - T. B. ET G. T.

Les avo­cats de Cé­cile Bour­geon es­timent que rien dans le dos­sier ne jus­ti­fie sa mise en exa­men pour « coups mor­tels » . « Notre cliente est for­melle, elle n’a ja­mais le­vé la main sur Fio­na. Et elle conteste les coups non mor­tels que lui im­pute son com­pa­gnon » , in­sistent Mes Gilles- Jean et Re­naud Por­te­joie. Ils ont sai­si la Cour de cas­sa­tion dans l’es­poir de faire an­nu­ler cette mise en exa­men. Mais que pensent- ils de la per­son­na­li­té de leur cliente qui se

nUn

des­sine au fil de l’ins­truc­tion ? « C’est surtout une femme naïve qui s’est je­tée à corps per­du dans les aven­tures sen­ti­men­tales. Elle vi­vait une his­toire fu­sion­nelle avec Ber­kane. Un couple sous l’em­prise sé­vère des stu­pé­fiants » , confient les deux avo­cats. A pro­pos du scé­na­rio de la fausse dis­pa­ri­tion, Gilles- Jean Por­te­joie évoque « une fuite en avant dans le men­songe » . « Elle et Ber­kane se sont convain­cus de cette thèse folle » , ana­lyse le pé­na­liste qui ré­fute le terme de « ma­ni­pu­la­trice » .

« Cé­cile Bour­geon est une mère qui a men­ti de­puis le dé­part, es­time au contraire Me Pa­trice Re­vi­ron, l’avo­cat de l’as­so­cia­tion In­no­cence en dan­ger, par­tie ci­vile dans le dos­sier. Je m’in­ter­roge éga­le­ment sur la date du dé­cès in­vo­quée par les mis en exa­men. Fio­na n’a plus été re­vue par per­sonne à par­tir du mer­cre­di… »

La ques­tion du corps de l’en­fant est évi­dem­ment au coeur de l’en­quête. « Je suis très per­plexe quant à l’amné­sie du couple, avance Me Re­vi­ron. Je pense qu’ils ont tous les deux in­té­rêts à ce que l’on ne re­trouve pas sa dé­pouille. » « Au contraire, c’est son ob­ses­sion, ré­agissent les con­seils de Cé­cile Bour­geon. Chaque jour, elle dit cher­cher un in­dice, un re­père pour ai­der à lo­ca­li­ser l’en­droit. Notre cliente n’a rien à ca­cher, c’est même son in­té­rêt ju­di­ciaire qu’on re­trouve le corps de Fio­na. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.