Le vrai per­son­nage at­ta­quele film

Le Parisien (Paris) - - Les Sorties au cinéma - A. G.

I l l’a an­non­cé hier par la voie de son avo­cat : Christophe Ro­can­court va por­ter plainte contre le nou­veau film de Catherine Breillat pour at­teinte à la vie pri­vée. « Abus de fai­blesse » re­vient sur la ren­contre, en 2007, entre la ci­néaste, qui se re­met alors d’un AVC, et l’es­croc des stars. Elle lui pro­pose un rôle dans son film « Bad Love » , un scé­na­rio in­ti­tu­lé « la Vie amou­reuse de Christophe Ro­can­court » . En un an et de­mi, la réa­li­sa­trice lui fait douze chèques d’un mon­tant to­tal de 703 000 € et se re­trouve rui­née. Elle ac­cuse alors Ro­can­court d’avoir pro­fi­té de son état de fai­blesse. Il est con­dam­né en 2012 à seize mois de pri­son, dont huit ferme, et à 578 000 € de dom­mages et in­té­rêts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.