Le­dan­seur­dePi­gal­le­re­trou­vé­noyé

Son­corp­saé­té­dé­cou­vert­dans­laSei­ne­ven­dre­di­der­nier

Le Parisien (Paris) - - Le journal de paris - CÉ­CILE BEAU­LIEU

Le corps sans vie d’Ed­die a été re­trou­vé ven­dre­di der­nier dans la Seine, dans le VIIIe. L’ar­tiste trans­for­miste de 49 ans, qui avait mys­té­rieu­se­ment dis­pa­ru à Pi­galle ( XVIIIe), le 10 jan­vier der­nier après sa re­vue au cé­lèbre ca­ba­ret de la rue des Mar­tyrs, Chez Mi­chou, se­rait mort noyé. L’au­top­sie qui a été pra­ti­quée sur le corps de l’ar­tiste n’a pas mis en évi­dence de traces de coups, ou même de dé­fense, qui au­rait pu mettre les en­quê­teurs sur la piste d’un ho­mi­cide. Tou­te­fois, les in­ves­ti­ga­tions com­plé­men­taires ont été confiées au com­mis­sa­riat du VIIIe ar­ron­dis­se­ment char- gé de re­cher­cher les causes de sa mort. L’homme, qui n’était pas dé­pres­sif, ni me­na­cé, se­lon son en­tou­rage, s’était lit­té­ra­le­ment vo­la­ti­li­sé dans le quar­tier chaud. Der­nier si- gne de vie : l’em­prunt d’un Vé­lib’ à 2 h 5 et sa res­ti­tu­tion dix mi­nutes plus tard dans le même sec­teur. De­puis, son té­lé­phone por­table ren­voyait im­mé­dia­te­ment les ap­pels vers la mes­sa­ge­rie, sans que ses proches puissent s’ex­pli­quer les rai­sons de sa dis­pa­ri­tion. Sa mère le pen­sait sé­ques­tré…

( DR.)

Ed­die, a dis­pa­ru après son spec­tacle chez Mi­chou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.