Un col­lé­gien re­trou­vé mort li­go­té chez lui

Le col­lé­gien a été re­trou­vé pieds et mains liés par une sangle au do­mi­cile fa­mi­lial, dans la Drôme, à Chan­te­merle-les- Blés. Hier soir, les en­quê­teurs pri­vi­lé­giaient la thèse du sui­cide ou de l’ac­ci­dent.

Le Parisien (Paris) - - La Une - JEAN- MARC DUCOS

L’ado­les­cent de 13 ans a été re­trou­vé par son père Alain F., un an­cien ca­viste, qui ren­trait chez lui vers mi­di, au bout de l’al­lée du Bois- del’Ane à Chan­te­merle- les- Blés ( Drôme). Le garçon était pieds et mains liés. Lorsque les se­cours ont été pré­ve­nus, l’ado­les­cent était en ar­rêt car­dio- res­pi­ra­toire mais ils n’ont pu ra­me­ner à la vie le col­lé­gien. Ce der­nier a été re­trou­vé al­lon­gé sur le lit de la chambre pa­ren­tale dans la mai­son fa­mi­liale, se­lon le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Va­lence, An­toine Paganelli.

Hier soir, le par­quet de Va­lence n’avait au­cune cer­ti­tude et se vou­lait pru­dent sur les cir­cons­tances du dé­cès. « La mort de cet en­fant reste pour l’ins­tant de cause in­con­nue, nous at­ten­dons des ré­sul­tats d’ex­per­tise mé­di­co- lé­gale » , a pré­ci­sé le ma­gis­trat qui ne pri­vi­lé­giait au­cune hy­po­thèse pour le mo­ment, dans l’at­tente des conclu­sions du mé­de­cin lé­giste ar­ri­vé sur place en fin d’après- mi­di.

nUne pos­sible variante du jeu du fou­lard

La thèse du sui­cide est en­vi­sa­gée, de même que celle de l’ac­ci­dent après une variante ex­trême du jeu dit du fou­lard qui au­rait mal tour­né. Le crime de rô­deur, lui, pa­rais­sait en re­vanche être ex­clu.

« On le voyait jouer comme tous les gosses de son âge dans le jar­din de ses pa­rents. C’est une fa­mille ado­rable ins­tal­lée de longue date ici. Mon ma­ri a aper­çu l’en­fant ces der­niers jours lorsque ses pa­rents l’ac­com­pa­gnaient au bus sco­laire » , ra­conte Mme Ma­ron, une voi­sine. Hier ma­tin, le col­lé­gien était seul à la mai­son avec sa pe­tite soeur. Il a été re­trou­vé en­tra­vé aux pieds, aux mains et au cou par ce qui pour­rait être une « longue sangle » ser­vant d’ha­bi­tude à at­ta­cher des va­lises ou des bâches sur une voiture. Son père au­rait dé­fait les liens au­tour de son fils es­pé­rant ain­si lais­ser fil­trer un fi­let d’air dans les pou­mons.

En dé­but d’après- mi­di, une dou­zaine de gen­darmes de la bri­gade de Ro­mans ain­si que trois tech­ni­ciens de l’iden­ti­fi­ca­tion cri­mi­nelle de Va­lence ont in­ves­ti la mai­son, dans cette com­mune ru­rale d’un mil­lier d’ha­bi­tants au nord de Tain- l’Her­mi­tage.

Tous les re­le­vés né­ces­saires aux in­ves­ti­ga­tions ont été ef­fec­tués : mul­tiples pré­lè­ve­ments sur le corps, les vê­te­ments et la corde uti­li­sée. D’éven­tuelles traces de sang ou de lutte ont été re­cher­chées dans la chambre pour confir­mer ou in­fir­mer leurs hy­po­thèses.

nLes pa­rents en­ten­dus

« L’en­quête doit aus­si s’in­té­res­ser à l’en­tou­rage fa­mi­lial pour com­prendre quel était l’en­vi­ron­ne­ment » , pour­suit le ma­gis­trat. Se­lon les pre­miers élé­ments recueillis, les deux pa­rents étaient ab­sents au mo­ment du drame. Seule la pe­tite soeur était pré­sente dans la mai­son. La fillette, dont l’âge n’a pas été pré­ci­sé, était dans une pièce voi­sine et n’au­rait pas as­sis­té à la scène. L’en­fant a été en­ten­due dans l’après- mi­di par les gen­darmes, mais on ignore si son au­di­tion a pu les éclai­rer, no­tam­ment sur l’em­ploi du temps de son frère, qui n’avait pas classe mer­cre­di. Hier soir, une pre­mière au­di­tion des pa­rents était pro­gram­mée par les gen­darmes.

Les in­ves­ti­ga­tions de­vront dé­ter­mi­ner les cir­cons­tances exactes du dé­cès : comment l’ado­les­cent a pu s’en­tra­ver les pieds et les mains ? A- t- il agi seul ? A- t- il vou­lu se sui­ci­der ou est- ce un jeu qui a mal tour­né ? « Toutes les in­ves­ti­ga­tions sont en cours » , as­su­rait hier soir le par­quet. Une au­top­sie de l’ado­les­cent est pré­vue ven­dre­di à Gre­noble.

Chan­te­merle- les- Blés ( Drôme), hier. Le col­lé­gien, qui n’avait pas classe, était semble- t- il seul avec sa pe­tite soeur au do­mi­cile fa­mi­lial.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.