A Was­que­hal, le maire at­tend le­ver­dict… de­sé­lec­teurs « P

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - VA­LÉ­RIE HACOT

our un homme po­li­tique, la seule jus­tice qui compte c’est le ver­dict des élec­teurs. » Gé­rard Vignoble, maire de Was­que­hal ( Nord) af­fiche sa sé­ré­ni­té. Fin no­vembre, cet élu de 69 ans a été con­dam­né pour dé­tour­ne­ment de fonds pu­blics à 30 000 € d’amende, dix- huit mois de pri­son avec sur­sis et… trois ans d’in­éli­gi­bi­li­té. Pas ques­tion pour­tant de mettre fin à sa car­rière po­li­tique. A peine le ver­dict pro­non­cé, il a fait ap­pel, ce qui lui per­met de bri­guer un sep­tième man­dat, avec l’in­ves­ti­ture de l’UDI. « La condam­na­tion est dis­pro­por­tion­née par rap­port aux faits qui me sont re­pro­chés » , lance l’édile à qui la jus­tice re­proche d’avoir dé­tour­né 75 000 € de frais non jus­ti­fiés.

Des élec­teurs plu­tôt conci­liants

Les mésa­ven­tures ju­di­ciaires du maire his­to­rique de Was­que­hal ( tren­te­sept an­nées de man­dat à son ac­tif) pi­mentent la cam­pagne. Pas moins de sept can­di­dats se sont dé­cla­rés, un re­cord dans cette ville de 20 000 ha­bi­tants où d’or­di­naire Vignoble est ré­élu dès le pre­mier tour. « Nous n’en fai­sons pas un ar­gu­ment de cam­pagne, mais nous met­tons en avant nos va­leurs d’éthique et de trans­pa­rence » , dit Sté­pha­nie Du­cret, tête d’une liste ri­vale de la droite. An­cienne élue mu- ni­ci­pale, elle dé­nonce de­puis dix ans la ges­tion du maire sor­tant. Le can­di­dat de la gauche ( PS, PRG, Verts), Jé­rôme De­hay­nin, est plus fa­ta­liste : « A l’ex­cep­tion de Ku­chei­da, tous les maires condam­nés ont été ré­élus, ce­la ne sert à rien de jouer là- des­sus. »

Les Was­que­ha­liens n’ont pas d’avis tran­ché. « Il faut lui foutre la paix à Gé­rard Vignoble. Il a fait du bien à la ville, c’est tout ce qui compte » , s’em­porte un re­trai­té. « Qui n’a ja­mais fait d’er­reur dans sa vie ? » ren­ché­rit Hu­go. De quoi faire bon­dir leur ami Luc, tech­ni­cien : « L’in­té­gri­té, c’est im­por­tant, un maire se doit d’être exemplaire. » Un point de vue par­ta­gé par Léa, 61 ans : « Hors de ques­tion de vo­ter pour lui : il a pi­qué dans la caisse. »

A quelques rues de là, Christine, in­fir­mière, s’in­ter­roge : « Certes, il a un peu pro­fi­té de la mai­rie. Et c’est cho­quant. Mais mal­gré tout, je l’aime bien. » Marc est convain­cu de la fra­gi­li­té du maire : « S’il est bat­tu, ce ne se­ra pas parce qu’il a été con­dam­né, mais parce qu’il a fait son temps. Trente- sept ans de man­dat, c’est trop long. »

Was­que­hal ( Nord), le 30 jan­vier. Gé­rard Vignoble brigue un sep­tième man­dat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.