A Le­val­lois, Bal­ka­ny plé­bis­ci­té mal­gré les « af­faires »

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - A.- S. D.

Apart ses op­po­sants, dif­fi­cile de trou­ver un ha­bi­tant qui ac­cepte de dire du mal de Pa­trick Bal­ka­ny, maire UMP de Le­val­lois- Per­ret ( Hauts- de- Seine) de 1983 à 1995 et de­puis 2002. Le « dos­sier Bal­ka­ny » est pour­tant épais : en mai 1996, il est con­dam­né à quinze mois de pri­son avec sur­sis, 200 000 F d’amende et deux ans d’in­éli­gi­bi­li­té, pour prise illé­gale d’in­té­rêts. Il avait em­ployé à des fins per­son­nelles trois em­ployés mu­ni­ci­paux. Après quelques an­nées sous le so­leil des An­tilles, il se­ra ré­élu sans dif­fi­cul­té en 2002. Et re­trou­ve­ra dans la fou­lée son siège de dé­pu­té.

Une confiance in­ébran­lable

In­time de Ni­co­las Sar­ko­zy, Pa­trick Bal­ka­ny est ac­tuel­le­ment vi­sé par deux in­for­ma­tions ju­di­ciaires. La pre­mière, ou­verte au par­quet de Pa­ris le 6 dé­cembre, pour « blan­chi­ment de fraude fis­cale » , les époux Bal­ka­ny étant sus­pec­tés d’avoir dis­si­mu­lé une par­tie de leurs avoirs au fisc. La se­conde a été ou­verte à Nan­terre le 17 jan­vier pour « dé­tour­ne­ment de fonds pu­blics » au su­jet de l’em­ploi d’un po­li­cier mu­ni­ci­pal comme chauffeur, no­tam­ment lors de va­cances sur l’île de Saint- Mar­tin. Dans les rues de « sa » ville, ces nou­velles ac­cu­sa­tions n’in­té­ressent que peu les élec­teurs, qui se dé­tournent des mi­cros et re­jettent sys­té­ma­ti­que­ment la faute sur les mé­dias qui « com­plotent pour at­teindre Sar­ko­zy » . Et quand le maire ba­laie lui aus­si les ques­tions, as­su­rant qu’il se­ra ré­élu dès le pre­mier tour, il est confor­té par une salve d’ap­plau­dis­se­ments. Il faut dire que Bal­ka­ny sait choyer son élec­to­rat. « Les rues sont propres, on se sent en sécurité et il y a plein d’équi­pe­ments pu­blics. Fran­che­ment, à part le prix des loyers, il n’y a rien à re­dire » , ré­sume Pa­tri­cia, 59 ans, coif­feuse à la re­traite. Mal­gré le ciel qui s’as­som­brit, rien ne semble ébran­ler la confiance de ce­lui qui règne sur Le­val­lois.

Le­val­lois- Per­ret ( Hauts- de- Seine), le 26 jan­vier. Pa­trick Bal­ka­ny, tout sou­rire, est per­sua­dé de sa ré­élec­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.